observatoire

(Mot repris de observatoires)

observatoire

[ ɔpsɛrvatwar] n.m.
1. Établissement affecté aux observations astronomiques, météorologiques ou volcanologiques.
2. Lieu aménagé pour l'observation : Un observatoire à oiseaux installé au bord de l'étang.
3. Organisme chargé de surveiller les faits politiques, économiques, sociaux : L'observatoire de la parité entre hommes et femmes.

OBSERVATOIRE

(ob-sèr-va-toi-r') s. m.
Édifice fourni de toutes sortes d'instruments, pour les observations astronomiques.
C'est sur ses dessins [de M. Perrault] qu'a été bâti l'observatoire de Paris avec toutes les commodités qui s'y trouvent pour observer [FONTEN., Perrault.]
Il n'y a guère dans Paris d'autre habitation que l'observatoire qui puisse parfaitement convenir à un astronome ; il lui faut un grand horizon [ID., Louville.]
On voyait à Cnide, du temps de Strabon, l'observatoire d'Eudoxe, d'où il observait l'étoile Canope [BAILLY, Hist. astron. anc. p. 461]
On s'occupa de construire un observatoire à Copenhague ; les fondements en furent jetés le 7 juillet 1632 ; il ne fut totalement achevé qu'en 1656, et il a été détruit par l'incendie de 1728 ; la tour avait cent onze pieds de haut, et quarante-sept de diamètre ; elle était meublée des instruments nécessaires [ID., Hist. de l'astror, mod. t. II, p. 141]
Louis XIV et Charles II, qui fondèrent ensemble leurs académies, élevèrent presque en même temps des observatoires ; l'un à l'extrémité du faubourg Saint-Jacques, commencé en 1667, fut achevé en 1671 ; l'autre, à deux lieues de Londres, à Greenwich, fut construit vers 1676 [ID., ib. t. II, p. 278]
Il [Ptolémée Philadelphe] leur donna [aux savants] pour demeure un vaste édifice qui renfermait un observatoire et cette fameuse bibliothèque que Démétrius de Phalère rassembla avec tant de soins et de dépenses [LA PLACE, Expos. V, 2]
Holagu Ilecoukan, un de leurs souverains [des Perses], rassembla les astronomes les plus instruits à Maragha, où il fit construire un magnifique observatoire [ID., ib. V, 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Forme fictive observatorium, dérivée de observator (voy. OBSERVATEUR).

observatoire

OBSERVATOIRE. n. m. Édifice construit de façon à pouvoir observer les astres et leurs mouvements. L'Observatoire de Paris, du mont Blanc, de Greenwich.

Il se dit aussi, en termes militaires, d'un Lieu d'où l'on peut observer, surveiller l'ennemi, d'un Endroit aménagé à cet effet. Un observatoire d'artillerie.

observatoire


OBSERVATOIRE, s. m. [Ob-sêrva-toâ-re: 2e ê ouv. 3e lon. 4e e muet.] Édifice destiné aux observations astronomiques. "L' Observatoire de Paris, de Marseille. "Il est logé à l'Observatoire. "Mémoires redigés à l' Observatoire de Marseille, par les PP. JJ.

Traductions

observatoire

Observatorium, Sternwarte, Warteobservatorium, sterrenwacht, kraaienest, uitkijk, uitkijkpost, waarnemingspost, observatiepostobservatoryמצפה כוכבים (ז)observatorio, observejoobservatorioobservatoriumαστεροσκοπείοosservatorio, osservatoriمِرْقَبٌobservatořobservatoriumobservatorioopservatorij観測所관측소observatoriumobserwatoriumobservatórioобсерваторияหอสังเกตการณ์gözlemeviđài thiên văn天文台Обсерватория (ɔpsɛʀvatwaʀ)
nom masculin
lieu d'où l'on regarde le ciel

observatoire

[ɔpsɛʀvatwaʀ] nm
[astronomie, océanographie] → observatory
(lieu élevé)vantage point (MILITAIRE)observation post
(= organisation) → watchdog
l'Observatoire européen de ... → the European Observatory on ...