obsidiane ou obsidienne

OBSIDIANE ou OBSIDIENNE

(ob-si-di-a-n' ou obsi-di-è-n') s. f.
Verre volcanique qui ressemble à du verre de bouteille ; il raie le verre, se change en émail gris à la chaleur du chalumeau, et fait feu sous le briquet ; la couleur en est verte foncée et noire ; on l'emploie en parures de deuil, comme le jais, auquel il est supérieur en dureté, en ténacité, en poli [DE LABORDE, Émaux, p. 407]
L'obsidiane a été dite aussi agate d'Islande, parce qu'elle venait principalement de ce pays [ID., ib.]
L'obsidienne vitreuse, et notamment la variété noire, est employée au Pérou et au Mexique, pour faire diverses sortes d'ornements et de miroirs [AL. BRONGNIART, Traité de minéral. t. I, p. 339, dans POUGENS.]
Hernandez vit des couteliers mexicains faire plus de cent couteaux d'obsidienne en une heure [ID., ib.]
Les formes d'un grand nombre de haches, de couteaux en silex, en obsidienne, en quartz compacte, extraits de tumulus de l'Attique, de la Béotie, de l'Achaïe, des Cyclades, sont identiques à celles des pareilles armes qu'on recueille çà et là dans notre sol [A. MAURY, Rev. des Deux-Mondes 1er avril 1867, p. 651]

ÉTYMOLOGIE

  • Pierre nommée ainsi d'Obsidius, qui l'avait découverte en Éthiopie, dit Pline.