obstruction

(Mot repris de obstructions)

obstruction

[ ɔpstryksjɔ̃] n.f.
1. Ensemble de manœuvres employées pour entraver le bon déroulement d'une action : Faire obstruction à la bonne marche de la justice.
2. Engorgement d'une canalisation, d'un conduit ou d'un canal organique : Une obstruction de l'intestin occlusion

obstruction

(ɔpstʀyksjɔ̃)
nom féminin
1. fait de boucher, de fermer qqch l'obstruction d'un conduit l'obstruction d'une artère
2. figuré fait d'empêcher le bon déroulement de qqch faire obstruction à une procédure

OBSTRUCTION

(ob-stru-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Terme de médecine. Engorgement, embarras qui se trouve dans les conduits du corps vivant. Au plur. Engorgements chroniques du foie ou de la rate qui se développent, entre autres, dans le cours des fièvres intermittentes prolongées.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    En une paralysie, ou apoplexie, à raison de l'obstruction qui ferme la voie au dit esprit [PARÉ, Introd. 10]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. ostruction ; du lat. obstructionem, de obstructum, supin de obstruere, obstruer.

obstruction

OBSTRUCTION. n. f. T. de Médecine. Engorgement, embarras qui se forme dans les conduits de l'organisme. Obstruction intestinale.

Il se dit aussi de Toute espèce d'engorgement dans toute espèce de conduits, canaux, voies de communication.

Il se dit également, au figuré, des Manoeuvres tendant à retarder, à empêcher un débat, le vote d'une mesure, etc. Faire de l'obstruction.

Synonymes et Contraires

obstruction

nom féminin obstruction
1.  Entrave à quelque chose.
2.  Action de boucher quelque chose.
Traductions

obstruction

אטימה (נ), הסתתמות (נ), חסימה (נ), חֲסִימָה, הִסְתַּתְּמוּת, אֲטִימָה

obstruction

verstopping, (het) ongeoorloofd hinderen, opstopping, congestie, belemmering

obstruction

εμπόδιο

obstruction

梗阻

obstruction

obstruktion

obstruction

obstruktion

obstruction

[ɔpstʀyksjɔ̃] nf
[passage, chemin] → obstruction; [conduit] → blockage
(fig)obstruction
faire de l'obstruction → to be obstructive
(SPORT)obstruction