œdème

(Mot repris de oedème)

œdème

[ edɛm] n.m. [ du gr. oidêma, tumeur ]
Accumulation anormale de liquide dans les espaces compris entre les cellules d'un tissu organique.

œdème

(edɛm)
nom masculin
médecine gonflement d'un organe un œdème pulmonaire

ŒDÈME

(è-dê-m') s. f.
Terme de médecine. Gonflement, sans rougeur, ni tension, ni douleur, cédant à la pression du doigt, et la conservant pendant quelque temps ; formé par de la sérosité infiltrée dans le tissu cellulaire. Œdème arsenical, gonflement des paupières et de la face produit par l'usage prolongé des médicaments arsenicaux. Œdème de la glotte, gonflement œdémateux de la membrane muqueuse qui circonscrit l'ouverture supérieure du larynx ; maladie très grave qui cause souvent la mort par suffocation. Œdème du poumon, infiltration de sérosité dans le tissu pulmonaire, portée à un degré tel qu'elle en diminue la perméabilité à l'air. Œdème malin, maladie de nature charbonneuse.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Nous disons qu'un œdeme est fait du sang phlegmatique [PARÉ, Introd. 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec signifiant gonflement, dérivé du verbe gonfler.

oedème

OEDÈME. n. m. T. de Médecine. Enflure non douloureuse, qui est produite par une infiltration séreuse dans les tissus et qui se distingue des autres enflures parce qu'elle garde quelque temps l'impression des doigts.
Traductions

œdème

בצקת (נ), התבצקות (נ), בַּצֶּקֶת

œdème

Ödem

œdème

edema

œdème

edema

œdème

swelling

œdème

edema

œdème

Oedeem

œdème

水腫

œdème

Ødem

œdème

부종

œdème

Ödem

œdème

[edɛm] nmoedema (Grande-Bretagne), edema (USA)