official

(Mot repris de officiaux)
Recherches associées à officiaux: officiels

OFFICIAL

(o-fi-si-al) s. m.
Anciennement. Juge ecclésiastique délégué par l'évêque pour exercer en son nom la juridiction contentieuse. L'official ne punissait que par les peines canoniques, et devait recourir au juge royal pour les peines afflictives. Il y avait trois sortes d'officiaux, l'ordinaire, le métropolitain et le primatial.
Mais, depuis trois moissons, à leur saint assemblage L'official a joint le nom de mariage [BOILEAU, Lutr. I]
Le Dieu des Juifs, encore une fois, est le Dieu de toute la nature ; je vous le redis, afin que vous n'en prétendiez cause d'ignorance, et que vous ne me déferiez pas à votre official [VOLT., Dict. phil. Ignorance.]
Membre de l'officialité établie par le concordat de 1801.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Jà voir, juges emperiaus, Rois, prevos ne officiaus Por moi n'en rendra jugement la Rose, 11336. Car tout est ordené par eles [les étoiles] Selonc les droiz emperiaus, Dont nature est officiaus [, ib. 19716]
    Si comme se li officiax de Biavès [Beauvais] fet semonre aucun qui est de l'evesquié de Soissons [BEAUMANOIR, II, 28]
  • XVIe s.
    De là sont venus les officiaux, qui ont esté faits pour tenir la jurisdiction ecclesiastique [CALV., Instit. 977]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. oficial, huficial, uficiau ; espagn. oficial ; ital. uffiziale ; du lat. officialis, ministre d'un magistrat, appariteur, de officium, office 1.

official

OFFICIAL. n. m. T. de Droit canon. Juge ecclésiastique délégué par l'évêque pour exercer en son nom la juridiction contentieuse. L'official de Paris, l'official de Lyon, etc. On le cita devant l'official.

official


OFFICIAL ou OFICIAL, s. m. OFICIALITÉ, s. f. [Ofi-cial, cia-lité.] Oficial, Juge de Cour d'Église. Oficialité, Juridiction de l'Oficial; et lieu où l'Oficial rend la Justice.