offre


Recherches associées à offre: offre d'emploi

offre

n.f.
1. Action d'offrir ; ce qui est offert : Le fournisseur fait une offre de remboursement proposition ouverture
2. Action de proposer un contrat à une autre personne : Offre d'emploi demande
3. Quantité d'un bien ou d'un service qui peut être vendue sur le marché à un prix donné : La valeur des actions est soumise à la loi de l'offre et de la demande.
Appel d'offres,
proposition publique de conclure un marché pour effectuer des travaux.
Offre publique d'achat ou O.P.A.,
offre publique faite par une société d'acquérir des actions d'une autre société pour en prendre le contrôle.
Offre publique d'échange ou O.P.E.,
offre publique faite par une société d'échanger ses propres actions contre celles d'une autre société qu'elle désire contrôler.
Offre publique de vente ou O.P.V.,
offre lancée par un ou plusieurs actionnaires d'une société pour céder une partie de leurs actions au public à un certain prix.

OFFRE

(o-fr') s. f.
Action d'offrir ; la chose offerte.
Et l'offre de mon bras suivit celle du cœur [CORN., Cinna, V, 2]
J'ose, après cet aveu, vous faire offre d'un homme Digne d'être avoué de l'ancienne Rome [ID., Sertor. II, 2]
Vous l'allez bientôt voir lui-même à vos genoux Vous faire offre d'un sort qu'il n'aime que pour vous [ID., Othon, V, 6]
Je te viens contre tous faire offre de service [MOL., les Fâch. III, 4]
Fallut-il éventer les conseils d'Espagne et découvrir le secret d'une paix trompeuse que l'on proposait ? Le Tellier en fit d'abord accepter les offres ; notre plénipotentiaire partit.... [BOSSUET, le Tellier.]
Il ne désire, à l'exemple de Salomon, qu'un état frugal et honnête entre la pauvreté et les richesses ; et, quelques offres qu'on lui fasse, il n'étend ses désirs qu'à proportion de ses besoins [FLÉCH., Turenne.]
Pour faire éclater aux yeux de tout l'empire L'horreur et le mépris que cette offre m'inspire [RAC., Bajaz. V, 4]
Montesquieu s'est trompé dans d'autres citations, jusqu'à dire que François Ier, qui n'était pas né lorsque Christophe Colomb découvrit l'Amérique, avait refusé les offres de Christophe Colomb [VOLT., Louis XIV, écrivains, Montesquieu.]
Mille offres apparentes qui ne sont faites que pour être refusées [J. J. ROUSS., Hél. II, 14]
J'oubliais de vous marquer que le roi de Prusse m'a fait faire, par milord Maréchal, des offres très obligeantes, et d'une manière dont je suis pénétré [ID., Lett. à M. Moultou, Corresp. t. V, p. 254, dans POUGENS.]
Terme de jurisprudence. Acte par lequel on propose de payer ce qu'on doit, ou de faire quelque autre chose, afin de prévenir une action judiciaire ou d'arrêter des poursuites. Des offres suffisantes. Ses offres ont été reçues en justice, ont été déclarées bonnes et valables. Offres réelles, offres dans lesquelles la proposition de payer ce qu'on doit est accompagnée de l'exhibition de la somme à payer.
Les offres réelles suivies d'une consignation libèrent le débiteur [, Code Nap. art. 1257]
Terme d'économie politique. Empressement que les fabricants, les marchands et les ouvriers paraissent mettre à placer leurs produits, leurs denrées et leur travail, et qui résulte de l'abondance de ces choses. L'offre et la demande constituent l'état du marché.
On a dû entendre par demande la volonté jointe au pouvoir d'acheter, et par offre la production des denrées jointe à l'intention de les vendre [MALTHUS, Principes d'écon. polit. trad. fr. Paris, 1820, t. I, p. 62]
Offre : ce mot exprime la mise en vente des services et des choses qui sont dans le commerce.... la demande et l'offre sont la mesure des salaires, des profits du capital, de la rente de la terre et de la valeur des produits du travail ; selon que l'offre est supérieure à la demande, ou la demande à l'offre, la valeur vénale de tous les services, de tous les emplois et de tous les produits du travail est haute ou basse [GANILH, Dictionn. analytique d'écon. pol. Paris, 1826, p. 319]

REMARQUE

  • Offre a été autrefois masculin : D'un si bel offre de service, Monsieur d'Assoucy, grand merci, CHAPELLE et BACHAUMONT, Voyage.
    On le trouve même dans Racine avec ce genre : Ah ! si d'une autre chaîne il n'était point lié, L'offre de mon hymen l'eût-il tant effrayé ? [RAC., Bajaz. III, 7]
    Aujourd'hui il est toujours féminin.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Mais les offres le rei n'a il dunkes pas pris ; Car il cremi forment que li fiers reis Henris.... [, Th. le mart. 97]
    Mult beaus offres, fait-il, li reis nus offerra ; Mais jo nes prendrai pas : car grant engin i a [, ib. 105]
  • XIIIe s.
    ....Grans mercis Du bel offre que fait m'avés [MÄTZNER, p. 84]
    Et dit que pas nel refusout, Ne sun offre n'ele jetout [, Lai del desiré]
  • XIVe s.
    Mettez paine de vous envers lui apaisier, Ou de bailler tel offre qu'on ne vous puist moquier [, Guesclin. 5503-5516]
  • XVIe s.
    En refusant un offre presenté [MAROT, I, 402]
    Le prince reçut à Esternai, de la part de la roine, messager de paix, de laquelle il embrassa les premiers offres de si bon cœur, que.... [D'AUB., Hist. I, 219]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. OFFRIR ; génev. un offre ; provenç. offra. Le genre de offre est resté longtemps indécis.

offre

OFFRE. n. f. Action d'offrir ou Ce que l'on offre. Faire une offre. Offre de service. Il m'a fait l'offre de me conduire chez vous. Recevoir une offre. Une offre avantageuse, séduisante, insuffisante. Accepter, agréer des offres. Refuser, rejeter, repousser des offres.

En termes de Commerce, il se dit de la Quantité de produits mise en vente par les fabricants, les marchands, ou de la Quantité de services offerte par les ouvriers, les employés, les domestiques. L'offre et la demande constituent l'état du marché. La loi de l'offre et de la demande.

OFFRE se dit particulièrement, en termes de Jurisprudence, d'un Acte par lequel on propose de payer ce qu'on doit, ou de faire quelque autre chose, afin de prévenir une action judiciaire ou d'arrêter des poursuites. Ses offres ont été reçues en justice, ont été déclarées bonnes et valables. Ces offres sont raisonnables, suffisantes.

offre

Une grande offre, un bon parti, Conditio luculenta, Bud.

Adjouster à son offre, Faire encore quelque offre plus ample, Conditioni iam latae auctarium adiicere, Vberiorem conditionem offerre, Bud.

Avoir acte de son offre, Conditionis latae aut acceptae authoritatem consignatam habere, B.

Faire pareille ou meilleure offre, Conditionem eandem vel commodiorem referre, B.

Faire une offre, Conditionem offerre, B.

Faire une grande offre, Conditionem ferre luculentam, Bud.

Il n'a pas accepté l'offre qui luy estoit faicte, Conditione oblata non est vsus, B.

Consentir que quelqu'un soit receu à se departir d'une offre par luy faicte, Acceptam facere conditionem, Bud.

Se departir d'une offre que l'on a faite, Conditionem latam renunciare, B.

Offres faites d'une part et d'autre, Vltro citroque conditiones latae, Bud.

Offre qui n'est pas à refuser, Oblata conditio non poenitenda, B.

Partir de l'offre, et ne la vouloir entretenir, Fugere a conditionibus.

Prendre et accepter un offre, Conditionem capere vel accipere.

Tenir l'offre qu'on a faicte, Stare conditionibus et conuentis.

Faire une offre et parti, Conditionem ferre.

Offre qu'on a fait à aucun, Conditio, Oblatum.

Une offre injuste et irraisonnable, Conditio iniqua.

Synonymes et Contraires

offre

nom féminin offre
Fait d'offrir quelque chose.
Traductions

offre

Anerbieten, Aufführung, Darbietung, Darreichung, Darstellung, Offerte, Präsentation, Vorlegung, Vorstellung, Gebot, Angebot, Antragoffer, bid, presentation, tender, supply, advance, advocacy, proposal, proposition, offeringaanbod, bod, aanbieding, offerte, optreden, presentatie, uitvoering, voorstelling, voorslag, voorstelהגשה (נ), היצע (ז), הצעה (נ), הֶצֵּעַ, הַצָּעָהaanbieding, aanbod, opvoering, vertoning, voorstelnabídkaforslag, bud, tilbudaĉetpropono, oferto, prezentado, prezento, proponado, proponooferta, ofrecimiento, presentación, proposición, pujaoffertaprzedstawienie, ofertaoferta, apresentação, propostaanbud, förslag, offert, bud, erbjudandeanbud, bud, tilbudпредложение, ставкаاقْتِراحٌ, مُنَاقَصَةπροσφοράtarjousponuda入札, 提供입찰, 제공การประมูล, ข้อเสนอteklifđề nghị, sự đấu thầu出价, 投标提供 (ɔfʀ)
nom féminin
proposition faire une offre à qqn offre d'emploi

offre

[ɔfʀ]
vb
voir offrir
nf (= proposition, promotion) → offer
une offre spéciale → a special offer
(aux enchères)bid
(ADMINISTRATION) (= soumission) → tender
(ÉCONOMIE) l'offre → supply
offre d'emploi nfjob advertised
"offres d'emploi" → "situations vacant", "jobs"
offre publique d'achat nftakeover bid
offres de service nfoffer of service