oignon

oignon

[ ɔɲɔ̃] n.m. [ lat. unio, unionis, de unus, un seul ]
1. Plante potagère, dont le bulbe, d'une saveur forte et piquante, est très employé en cuisine ; ce bulbe : Une soupe à l'oignon.
2. Bulbe souterrain de certaines plantes : Des oignons de tulipes.
3. Grosse montre à verre bombé.
4. Durillon se formant à la base du gros orteil.
Aux petits oignons,
Fam. préparé avec un soin particulier ; parfait.
Ce ne sont pas tes oignons ou occupe-toi de tes oignons,
Fam. ça ne te regarde pas.
En rang d'oignons,
Fam. sur une seule ligne.

OIGNON

(o-gnon ; l'i ne se prononce pas ; quelques-uns écrivent ognon) s. m.
Plante potagère à racine bulbeuse, de saveur et d'odeur très fortes, allium cepa, L., liliacées. Faire cuire des oignons. Manger des oignons.
Cet homme [Alberoni], en 1707, n'avait été connu que sur le pied d'un uomo faceto e piacevole, qui faisait des soupes à l'oignon excellentes [VOLT., Mél. hist. ex. du test. d'Alberoni.]
Oignon d'Espagne, d'hiver, allium fistulosum, L. Oignon rocambole, allium scorodoprasum, L. Une tête d'oignon, un oignon seul. Botte d'oignons, botte formée généralement d'oignons verts, dans laquelle les oignons sont liés ensemble par le milieu de la tige, de telle sorte que les têtes sont toutes, ou à peu près, dans un plan horizontal.
Chapelet d'oignons, assemblage d'oignons lequel, constitué par des oignons secs, a une forme pyramidale contenant, sur une longueur de 40 à 50 centimètres, plusieurs rangées horizontales dont les plus élevées offrent les petits oignons ; leur grosseur va en augmentant jusqu'à la base où sont les plus gros, [LEGOARANT, ]
On dit dans le même sens : corde d'oignons. Petits oignons, oignons qu'on sème très serrés pour qu'ils ne viennent que petits, et qu'on emploie dans certaines sauces, pour les cornichons, etc. Fig. et ironiquement. Aux petits oignons, d'une façon aigre, peu plaisante. Je vous arrangerai cela aux petits oignons. Pelure d'oignon, une des enveloppes de l'oignon, se dit fig. d'une étoffe très mince.
Je vous ai donné du satin fort, et celui-ci est une pelure d'oignon [THÉOD. LECLERCQ, Proverbes, t. I, p. 88, dans POUGENS]
Les oignons font pleurer pendant qu'on les épluche ; et l'on dit fig. et populairement, pleurer sans oignon, avoir de justes raisons de larmes.
Ceux à qui tout porte guignon, La font larmoyer sans oignon [SCARR., Virg. I]
Fig. Regretter les oignons d'Égypte, regretter son ancien état ; locution prise des Israélites qui, errant dans le désert après leur sortie d'Égypte, regrettèrent plus d'une fois le pays qu'ils avaient quitté. Être vêtu comme un oignon, avoir plusieurs vêtements les uns sur les autres, parce que l'oignon a plusieurs peaux qui l'enveloppent. Populairement. Il y a de l'oignon, il y a quelque mauvaise affaire là-dessous, il y a du bruit, des difficultés, quelque intrigue ; métaphore tirée de ce que les vapeurs de l'oignon piquent les yeux.
Partie de la racine de quelques plantes, d'une forme renflée, et dont la base produit des racines fibreuses ; ou, plutôt, en botanique, tige souterraine, rhizome raccourci, à feuilles charnues, soit tuniqué comme dans l'allium cepa, soit écailleux comme dans le lis. Des oignons de jacinthe. Des oignons de tulipe. Des oignons de lis.
Il trouva que la maladie était causée par une plante parasite qui s'attache à l'origine du safran, se nourrit aux dépens de sa substance, et, s'étendant sous terre d'un oignon à l'autre, infecte tout l'espace où on lui permet de se répandre [CONDORCET, Duhamel.]
Croiriez-vous qu'il existe des gens assez extravagants pour donner deux ou trois cents louis d'un oignon en fleur ? [GENLIS, Veillées du chât. t. I, p. 423, dans POUGENS]
Flûte d'oignon, ou flûte à l'oignon, synonyme de mirliton.
Callosité douloureuse qui vient aux pieds. Terme de vétérinaire. Tumeurs dures et douloureuses qui viennent au voisinage des articulations du pied du cheval, particulièrement de celles du métatarse, et qui consistent en un gonflement des os eux-mêmes.
En rang d'oignon, loc. adv. Sur une même ligne.
Après que maints bons compagnons Se furent mis en rang d'oignons [SCARR., Virg. V]
M. de Saint-Brieux dans son diocèse, est transporté à Poitiers qu'il souhaitait ; d'autres en rang d'oignon tous les jours à la messe du roi, n'ont rien [SÉV., 400]
J'oubliais Mme de Vendôme, qui parut aussi chez le roi en rang d'oignon, mais qui ne fut point visitée [SAINT-SIMON, 296, 54]
Se mettre en rang d'oignon, prendre place dans une réunion où l'on n'est pas invité, dans une assemblée à laquelle on n'a pas le droit d'assister. On fait venir l'expression proverbiale, être assis en rang d'oignon, d'Artus de la Fontaine Solaro, baron d'Oignon, qui, faisant l'office de grand maître des cérémonies aux états de Blois, assignait les places et les rangs des seigneurs et des députés. Mais M. Leroux de Lincy dit : Ne vient-il pas tout simplement de la manière dont les gens de la campagne assemblent les oignons avec des liens de paille, en plaçant les plus gros les premiers, et ensuite les autres ? Prov. t. II, p. 58.
Populairement. Une montre, un peu épaisse, à l'ancienne mode, à cause que les anciennes montres avaient une épaisseur qui permettait de les assimiler à un oignon.
Populairement. Il a de l'oignon, il a de l'argent.
Oignon de loup, variété de courge. Oignon musqué, le muscari odorant.
Oignon blanc, grande espèce d'hélice, coquille.

PROVERBE

    Marchand d'oignons se connaît en ciboules, c'est-à-dire on est difficilement trompé sur les choses de son métier.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et toute autre maniere de fruit crut en regne de France, aus, oignons et toute autre maniere d'aigrun [, Liv. des mét. 32]
    Oingnon qui vienent par Marne [, ib. 334]
  • XIVe s.
    Laiens a Espaignolz que je n'aime un ongnon, Qui rendre ne nous veulent la tour ne le donjon [, Guesclin. 17186]
  • XVe s.
    Par notre Dame ! on m'a bien baillé de l'oignon, et si ne m'en doutois guere ! si en ai esté plus aisé à decevoir [LOUIS XI, Nouv. XXXIII]
  • XVIe s.
    Seulement par racine s'edifie le lys, icelle estant en bulbes et oignons [O. DE SERRES, 575]
    Tant facent ilz bonne mine, si il y a de l'oignon [PALSGR., p. 595]
    Se mettre en rang d'oignon et ne valoir une eschalote [COTGRAVE, ]
    À pain et oignon, trompette ne clairon [ID., ]
    Si tu te trouves sans chapon, sois content de pain et d'oignon [ID., ]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. uignon, ignon ; du lat. unionem, sorte d'oignon, grosse perle, chose unique, unité, de unus, un.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    OIGNON. - HIST.
  • XVIe s. Ajoutez :
    Je conclus ou que les heretiques ont des autres evangiles et epistres que ceux qui sont en nostre missel, ou qu'il y a voirement de l'oignon et quelque pot aux roses que l'on tient couvert et caché [, Œuvres de Ph. Marnix de Sainte-Aldegonde, Bruxelles, 1859, t. IV, p. 40]

oignon

OIGNON. (L'I ne se prononce pas.) n. m. Plante potagère qui a une racine bulbeuse de forme ronde, communément un peu aplatie, de saveur et d'odeur fortes, composée de plusieurs tuniques ou pellicules qui se recouvrent les unes les autres. Botte d'oignons. Oignon blanc. Oignon rouge. Soupe à l'oignon.

Chapelet d'oignons, Une grande quantité d'oignons attachés ensemble.

Pelure d'oignon, Une des enveloppes de l'oignon. Il se dit figurément d'une Étoffe, d'un papier très mince. Il se dit aussi de la Couleur rose violacée que présente la pellicule de l'oignon. Du vin pelure d'oignon.

Fam., Être couvert comme un oignon, Être très chaudement vêtu.

Par analogie, en termes de Botanique, il se dit du Bulbe de certaines plantes, dont la base produit des racines fibreuses. Dans cette acception, on l'écrit souvent OGNON. Ognon de jacinthe, de tulipe.

OIGNON se dit aussi d'une Certaine callosité douloureuse qui vient aux pieds. Avoir des oignons.

Il se dit également d'une Grosseur de la sole du cheval, qui se manifeste plus souvent en dedans qu'en dehors et qui ne vient presque jamais aux pieds de derrière.

OIGNON se dit encore d'une Montre ancienne, très bombée.

EN RANG D'OIGNONS, loc. adverbiale et familière dont on se sert en parlant de Plusieurs personnes ou de plusieurs choses qui sont rangées sur une même ligne.

oignon

Oignon, Cepe vel Cepa, Cepitium, Vnio, Crommyum.

Une maniere d'oignon qu'on appelle Eschalote, Aschalonia.

Semblable à un oignon, Cepeus.

Oignon marin, Scilla.

oignon


OIGNON, ou OGNON, s. m. [Le 2d serait préférable, puisqu'on ne prononce pas l'i. L'Acad. dit qu'il sert à mouiller le g: cette raison ne me paraît pas fort bone. On mouille le g dans besogne, rogne, rogné, rognon etc. sans i. Pron. o-gnon, et non pas oa-gnon: celui-ci est un gasconisme. Desgr.] C'est le nom générique doné à cette partie de la racine de quelques plantes, qui est d'une forme à peu prês sphérique. = On le dit, plus particulièrement, de la racine bulbeûse d'une plante potagère. "Tête d'ognon, soupe à l'ognon. = Quand on dit ognon tout seul, c'est dans le dernier sens qu'on l'entend. = Chapelets d'ognons, certains nombre d'ognons atachés l'un à l'aûtre par leurs queûes. = On dit, proverbialement, vétu comme un ognon, qui est fort couvert de vêtemens; parce que l'ognon a plusieurs tuniques, qui s'envelopent l'une dans l'aûtre. Marchands d'ognons se conaissent en ciboules, dit-on à quelqu'un qui reproche aux aûtres des chôses qu'il sait par expérience personelle. = Se mettre ou se placer en rangs d'ognons; se placer en cercle avec des gens de distinction; vouloir tenir son coin avec eux. "M. de Saint-Brieu, dans son Diocèse, est transporté à Poitiers, qu'il souhaitoit: d'autres, en rang d'oignons, tous les jours à la Messe du Roi, n'ont rien. Sév. L'Acad. met, en rang d'oignon, au singulier.
   OGNON; dûreté douloureûse, qui vient aux piés.

Traductions

oignon

Zwiebel, entzündeter Fußballenonion, bunionui, ajuin, eeltknobbel, bloembol, knol [horloge], bolבצל (ז), פקעית (נ), בָּצָל, פַּקְעִיתuicebacibule, kuří okoløg, knystcepocebolla, juanetesipuli, vaivaisenluuhagymalaukurcipolla, callo玉ねぎ, タマネギ, バニオンbulbus, caepa, caepeløk, liktorncebola, joaneteceapăлук, бурсит большого пальца стопыlök, knöl på stortånkitunguusoğan, yangılı ayak şişiκρεμμύδι, κάλοςبَصَلٌ, وَرَم إِبْهام القَدَمluk, oteklina건막류, 양파cebula, haluksตาปลาบนเท้า, หัวหอมcủ hành, nốt viêm tấy ở kẽ ngón chân cái拇囊炎, 洋葱Лук洋蔥 (ɔɲɔ̃)
nom masculin
plante dont on consomme la partie ronde

oignon

[ɔɲɔ̃]
nm
(= légume) → onion
[tulipe] → bulb
(MÉDECINE)bunion oignons
nmpl
ce ne sont pas tes oignons → it's none of your business
occupe-toi de tes oignons → mind your own business