oille

(Mot repris de oilles)
Recherches associées à oilles: ratatouille

OILLE

(o-ll', ll mouillées ; l'i ne se prononce pas) s. f.
Mets favori des Espagnols, qui consiste dans un mélange d'excellentes viandes, qu'on fait cuire en potage avec toutes sortes d'assaisonnements.
D'après le dict. de l'Académie, édition de 1718 : Potage où il entre plusieurs herbes et plusieurs viandes différentes ; et d'après Furetière, au mot ouille : sorte de potage fait de diverses herbes et sans beurre, qu'on sert quelquefois les jours maigres sur les bonnes tables pour faire quelque diversité.
J'avais le pot-au-feu, c'était une oille et un consommé, qui cuisaient séparément [SÉV., 2 nov. 1673]
Fig.
[Un orage] y fit [à Vantou près Dijon] une oille et une fricassée épouvantable de toutes sortes de gibier, et de volailles [SÉV., à Mme de Guitaut, 24 juill. 1693]
Anciennement. Pot à oille, grand vase de table en argent, qui était une sorte de terrine.
La duchesse de Mazarin vit de ménage ; elle vend tout ce qu'elle a et se ruine pour du Mesnil, son amant, qui est joueur et escroc..., la pauvre dame vient de vendre ses deux beaux pots à oille pour payer une dette de jeu de du Mesnil [D'ARGENSON, Journal et mém. t. II, p. 429 (éd. de la Société de l'Histoire de France).]

ÉTYMOLOGIE

  • Esp. olla, le contenu d'une sorte de pot-au-feu. On dit que ce mets fut introduit en France depuis l'élection de Philippe V, qui avait envoyé un cuisinier pour enseigner à faire ce ragoût ; c'est une erreur ; car longtemps avant cette époque, en 1673, Mme de Sévigné parle de l'oille. Le mot ole se trouve dans l'ancien français avec le sens de marmite : XIIIe s.
    À pleine ole d'eve boillie [, Ren. 15865]
    On dit encore à Rennes oulle pour marmite. Olla, oulle et ole viennent du latin olla, pot.

oille

OILLE. (On prononce OYE.) n. f. Mot emprunté de l'espagnol. Sorte de ragoût fait de divers légumes et viandes cuits ensemble. On dit aussi OLLA-PODRIDA.

Pot à oille, Grand vase de table fait pour servir l'oille.

oille


OILLE, s. f. [L'i ne se prononce pas: il n'est-là que pour faire mouiller les ll: o-glie: 2e e muet.] Mot emprunté de l'Espagnol. Espèce de potage, où il entre plusieurs racines et viandes diférentes. "Pot à oille. "On servit une excellente oille.