ollaire

(Mot repris de ollaires)

OLLAIRE

(ol-lè-r') adj.
Pierre ollaire, pierre facile à tailler, dont on fait des pots.
La pierre ollaire ne vous arrêtera pas longtemps : sa surface douce et presque onctueuse au toucher, son peu de dureté lorsqu'elle n'a pas subi l'action du feu, et celle qu'elle prend après y avoir été exposée, son infusibilité, la terre de magnésie dont elle contient une quantité considérable, la rendent très facile à reconnaître [SAUSSURE, Voy. Alpes, t. I, p. 116, dans POUGENS]
La serpentine ollaire, retirée nouvellement de sa carrière, joint à une mollesse assez grande une sorte de ténacité qui permet de la tourner et de la tailler facilement [AL. BRONGNIART, Traité de minér. t. I, p. 487, dans POUGENS.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. ollaris, de olla, pot (voy. OILLE).

ollaire

OLLAIRE. adj. f. Il se dit d'une Pierre tendre et facile à tailler, qui sert à faire des pots. Pierre ollaire.