oncial, ale

ONCIAL, ALE

(on-si-al, a-l') adj.
Terme d'antiquité. Lettres onciales, sortes de grands caractères qui s'employaient aux titres des livres, aux inscriptions, etc. Caractère oncial. Les caractères onciaux.
Pris dans son acception rigoureuse, oncial devrait désigner des caractères d'un pouce de hauteur.... le mot oncial a été employé par saint Jérôme... mais le sens de ce passage n'est pas assez précis pour qu'on puisse affirmer que saint Jérôme ait voulu désigner une écriture distincte de la capitale, ou simplement des caractères d'une grande dimension ; quoi qu'il en soit, on est convenu de donner le nom d'onciale à une écriture dont les lettres ont presque toujours beaucoup moins d'un pouce de hauteur.... par onciale on entend une écriture majuscule qui affecte souvent les contours arrondis, et qui se distingue de la capitale par la forme des lettres A, D, E, G, H, M, Q, T, V [DE WAILLY, Éléments de paléographie, t. I, p. 388]
Au féminin, l'onciale, ou, au masculin, l'oncial, l'écriture onciale. Écriture demi-onciale, écriture plus petite que l'onciale ordinaire.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. uncialis, proprement haut d'un pouce, de uncia qui signifiait once et pouce.