ondée

(Mot repris de ondee)

ondée

n.f.
Grosse pluie soudaine et de courte durée : Des nuages porteurs d'ondées averse

ondée

(ɔ̃de)
nom féminin
pluie de courte durée être surpris par une ondée

ONDÉE

(on-dée) s. f.
Ondée de pluie, grosse pluie subite et passagère.
Chaque coup de tonnerre est suivi d'une ondée de pluie [DESC., Météor. 7]
J'aperçus Virginie la tête couverte de son jupon pour se mettre à l'abri d'une ondée de pluie [BERN. DE ST-P., Paul et Virg.]
Absolument.
Soyez très sûr que, si je vois passer une procession de capucins, j'irai au-devant d'elle, chapeau bas, pendant la plus forte ondée [VOLT., Lett. Argental, 22 avril 1768]
Après avoir imploré celui qui garde dans ses trésors les vents et les tièdes ondées [CHATEAUBR., Génie, IV, I, 8]
Il se dit d'une chute de neige.
L'arrangement des petits glaçons est constamment le même dans tous les flocons qui tombent dans la même ondée [BRISSON, Traité de phys. t. II, p. 155, dans POUGENS]
Fig.
Nous allons faire pleuvoir sur toi une ondée de coups de bâton [MOL., Scapin, III, 2]
Desmarets en silence laissa passer l'ondée, puis avoua au roi qu'il avait cru les gardes payés [SAINT-SIMON, 232, 100]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Une ondée revint, si prist à plouviner [, Berte, XLIII]
    Lors vient une ondée [flot] legiere Qui les boute à la rive arriere, Et les remet à terre seiche [, la Rose, 6041]
  • XVIe s.
    En temps de pluye, principalement comme ceste-là, qui tomboit incessamment à grosses undées, l'harquebuzerie est si peu ou moins que rien [CARL., III, 220]
    Telle chose aide grandement à les faire accoucher, n'estant si vexées de tranchées ou ondées [PARÉ, XVIII, 16]
    Vous les ferés bouillir une ondée en l'eau claire [O. DE SERRES, 848]
    Tes beaux cheveux espanchez par ondées [RONS., 183]
    En toutes les chambrées de la philosophie ancienne, ceci se trouvera, qu'un mesme ouvrier y publie des regles de temperance, et publie ensemble des escripts d'amour et desbauche.... ce n'est pas qu'il y ayt une conversion miraculeuse qui les agite à ondées.... [MONT., IV, 129]

ÉTYMOLOGIE

  • Onde.

ondée

ONDÉE. n. f. Grosse pluie qui vient tout à coup et qui ne dure pas longtemps. Recevoir une ondée. J'ai eu toute l'ondée sur le dos. Il faut laisser passer l'ondée. Il pleut par ondées.

ondée

Ondée, f. adjectif, Faite à ondes. Fouillous parlant des chiens gris, Il en sort aucunesfois quelques uns qui ont le poil au dessus de l'eschine d'un gris tirant sur le noir, et les jambes tavelées et ondées de rouge et de noir, lesquels se trouvent bons par excellence. Il est aucunesfois substantif, comme, Il a fait une ondée de pluye, ce qu'on dit autrement, une guilée, combien que ondée importe plus grande quantité de pluye.

ondée

Une ondée de pluye froide, qui vient tout à coup, Nimbus.

Synonymes et Contraires

ondée

nom féminin ondée
Pluie soudaine et courte.
Traductions