ondoyer

(Mot repris de ondoyante)

ondoyer

[ ɔ̃dwaje] v.i.Litt.
1. S'élever et s'abaisser alternativement comme une onde : Les blés ondoient dans le vent onduler
2. Dans la religion catholique, baptiser par ondoiement.

ondoyer

(ɔ̃dwaje)
verbe intransitif
s'élever et s'abaisser tour à tour une étoffe qui ondoie au vent

ondoyer


Participe passé: ondoyé
Gérondif: ondoyant

Indicatif présent
j'ondoie
tu ondoies
il/elle ondoie
nous ondoyons
vous ondoyez
ils/elles ondoient
Passé simple
j'ondoyai
tu ondoyas
il/elle ondoya
nous ondoyâmes
vous ondoyâtes
ils/elles ondoyèrent
Imparfait
j'ondoyais
tu ondoyais
il/elle ondoyait
nous ondoyions
vous ondoyiez
ils/elles ondoyaient
Futur
j'ondoierai
tu ondoieras
il/elle ondoiera
nous ondoierons
vous ondoierez
ils/elles ondoieront
Conditionnel présent
j'ondoierais
tu ondoierais
il/elle ondoierait
nous ondoierions
vous ondoieriez
ils/elles ondoieraient
Subjonctif imparfait
j'ondoyasse
tu ondoyasses
il/elle ondoyât
nous ondoyassions
vous ondoyassiez
ils/elles ondoyassent
Subjonctif présent
j'ondoie
tu ondoies
il/elle ondoie
nous ondoyions
vous ondoyiez
ils/elles ondoient
Impératif
ondoie (tu)
ondoyons (nous)
ondoyez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais ondoyé
tu avais ondoyé
il/elle avait ondoyé
nous avions ondoyé
vous aviez ondoyé
ils/elles avaient ondoyé
Futur antérieur
j'aurai ondoyé
tu auras ondoyé
il/elle aura ondoyé
nous aurons ondoyé
vous aurez ondoyé
ils/elles auront ondoyé
Passé composé
j'ai ondoyé
tu as ondoyé
il/elle a ondoyé
nous avons ondoyé
vous avez ondoyé
ils/elles ont ondoyé
Conditionnel passé
j'aurais ondoyé
tu aurais ondoyé
il/elle aurait ondoyé
nous aurions ondoyé
vous auriez ondoyé
ils/elles auraient ondoyé
Passé antérieur
j'eus ondoyé
tu eus ondoyé
il/elle eut ondoyé
nous eûmes ondoyé
vous eûtes ondoyé
ils/elles eurent ondoyé
Subjonctif passé
j'aie ondoyé
tu aies ondoyé
il/elle ait ondoyé
nous ayons ondoyé
vous ayez ondoyé
ils/elles aient ondoyé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse ondoyé
tu eusses ondoyé
il/elle eût ondoyé
nous eussions ondoyé
vous eussiez ondoyé
ils/elles eussent ondoyé

ONDOYER

(on-do-ié ; quelques-uns prononcent on-doi-ié. L'y se change en i, quand il est suivi d'un e muet : j'ondoie, j'ondoierai ; j'ondoyais, nous ondoyions, vous ondoyiez ; que j'ondoie, que nous ondoyions, que vous ondoyiez)
V. n. Se mouvoir en ondes.
Une plume touffue ondoyait sur sa tête [MAIRET, Mort de Chrispe, I, 3]
Je voyais les moissons, du soleil éclairées, Ondoyer mollement sur les plaines dorées [ST-LAMB., Sais. II]
Ses rangs pressés [d'une foule] ondoyaient et se repliaient sur eux-mêmes, comme une moisson que les vents agitent [BARTHÉL., Anach. ch. 76]
Des forêts de drapeaux, d'enseignes, de bannières, Marquant les rangs, les chefs, les bataillons divers, Au centre de l'armée ondoyaient dans les airs [DELILLE, Parad. perdu, V]
Sur deux rangs le cortége ondoie [V. HUGO, Ballades, la Fiancée du timbalier.]
V. a. Baptiser un enfant sans observer les cérémonies de l'Église.
Enjoignons aux curés d'avertir les pères qu'il ne leur est point permis de baptiser, ou, comme on appelle, ondoyer dans leurs maisons leurs enfants qui se trouvent en danger de mort, s'il y a d'autres personnes, hommes ou femmes, capables de leur administrer ce sacrement [BOSSUET, Ordonn. synodale, 1691]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Toz li cuers [cœur] m'en va ondeant [, Ren. 2257]
    Sos [sous] Sarmazane avoit un vergier ondoiant De ciprès, de loriers [, Ch. d'Ant. v, 701]
    .... Par quoy ti ondoyé [tes baptisés] Sont en ung moment envoié En la joie qui tout achieve [J. DE MEUNG, Tr. 234]
  • XIVe s.
    Et ses cuers [son cœur] en proesce si bien nage et ondoie Que.... [, Hugues Capet, V. 1976]
    Nul age ne remembre si grant cressance d'yaue à Paris avoir undayé [, Chr. franç. de Nangis, ms. de St-Germ. an 1396, dans LACURNE]
  • XVe s.
    La suppliant enfanta d'un fils, lequel, incontinent qu'il fut né, elle print et umdea [DU CANGE, undeiare.]
    La dame qui en tous biens undoye [abonde] [, Perceforest, t. v, f° 111]
    Le paintre undoyoit de blanc l'escu d'azur [, ib. t. III, f° 117]
  • XVIe s.
    D'espics crestez ondoyent les champs vers [RONS., 101]

ÉTYMOLOGIE

  • Onde, et le suffixe oyer ; provenç. ondejar, ondeiar ; anc. catal. onejar ; esp. et port. ondear ; ital. ondeggiare.

ondoyer

ONDOYER. (Il se conjugue comme BROYER.) v. intr. Remuer, se mouvoir à la manière des ondes. Les flammes ondoient. On voyait la fumée ondoyer. Les drapeaux ondoyaient dans la plaine. Ses cheveux ondoyaient au gré du vent.

ONDOYER s'emploie aussi comme verbe transitif; et alors il signifie Répandre de l'eau sur la tête d'un enfant, au nom des trois personnes de la Sainte Trinité, sans observer les autres cérémonies du baptême.

ondoyer

Robbe qui ondoye, id est, qui volette et flotte comme font les ondes.

Les bleds ja grands ondoyent, quand ils sont doucement agitez du vent.

¶ Ondoyer un enfant nouveau né.

Ondoyer et flotter, et faire grandes vagues, Exaestuare, Vndare.

Synonymes et Contraires

ondoyer

verbe ondoyer
Littéraire. Flotter souplement.
Traductions

ondoyer

flackern

ondoyer

flare, flare up

ondoyer

flikker

ondoyer

centellejar, flamejar, onejar

ondoyer

flagri

ondoyer

[ɔ̃dwaje]
vi [drapeau, drap, ombre] → to ripple, to undulate
vt (RELIGION) → to baptize (a baby or child who is not expected to live)