opimes

OPIMES

(o-pi-m') adj. f. pl.
Terme d'antiquité. Dépouilles opimes, celles que remportait un général romain qui avait tué de sa main le général de l'armée ennemie.
Tous ces grands hommes [les conquérants] étaient si parfaitement voleurs de grand chemin, que, depuis Romulus jusqu'aux flibustiers, il n'est question que de dépouilles opimes, de butin, de pillage, de vaches et de bœufs volés à main armée [VOLT., Dict. phil. Gouvern. anglais.]
Fig. Dans le langage général, dépouilles opimes, belles dépouilles, belle acquisition, etc. V. Hugo l'a employé au singulier masculin, en ce sens :
Tandis que tu rêvais sur le trophée opime Un avenir si beau [V. HUGO, Crép. 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. opimus, excellent, de opes, richesses (voy. OPULENT).