opiniâtrément


Recherches associées à opiniâtrément: corbillards, ébréché

OPINIÂTRÉMENT

(o-pi-ni-a-tré-man) adv.
D'une façon opiniâtre. Il soutint opiniâtrément cette erreur.
Les amis mêmes de l'abbé Régnier lui avaient donné le nom de l'abbé Pertinax, parce qu'il avait, dit-on, l'habitude de disputer opiniâtrément dans les assemblées [D'ALEMB., Éloges, Régn. Desmarais.]
Sans céder, sans se relâcher. Il défendit opiniâtrément cette place.
Le renard mord dangereusement, opiniâtrément, et l'on est obligé de se servir d'un ferrement pour le faire démordre [BUFF., Renard.]
Que si vous me demandez comment tant de factions opposées et tant de sectes incompatibles qui se devaient apparemment détruire les unes les autres, ont pu si opiniâtrément conspirer ensemble contre le trône royal.... [BOSSUET, Reine d'Anglet.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La premiere rencontre ne fut pas fort opiniastrement debattue, ny ne dura pas longuement [AMYOT, Agésil. 27]
    Ils gagnerent si follement et garderent si opiniastrement touttes les canonnieres basses, qu'ils emporterent le chasteau [D'AUB., Hist. II, 443]

ÉTYMOLOGIE

  • Opiniâtre, et le suffixe ment.