opposant


Recherches associées à opposant: adjuvant, entrave

opposant, e

adj. et n.
1. Qui forme une opposition : La partie opposante dans un procès adverse
2. Se dit d'une personne qui s'oppose à une décision, à un gouvernement : Les opposants à la violence adversaire ; défenseur

opposant

OPPOSANT, ANTE. adj. T. de Jurisprudence. Qui s'oppose suivant les formes judiciaires à une sentence, à un arrêt, à un paiement, à une vente, etc. Il s'est rendu opposant à l'exécution de cet arrêt. Elle a été reçue opposante. Se rendre opposant à la vente d'un immeuble. Substantivement, Il y a un nouvel opposant. Un tiers opposant. Les opposants à la vente.

Il s'emploie aussi dans le langage ordinaire, tant adjectivement que substantivement, et se dit de Quiconque s'oppose à une mesure, combat une opinion, etc. Le parti opposant. La minorité opposante. Les opposants sont en petit nombre dans cette assemblée.

OPPOSANT, en termes d'Anatomie, signifie Qui est en opposition en face. Muscle opposant. Substantivement, L'opposant du petit doigt. L'opposant du pouce.

opposant


OPPOSANT, ou OPOSANT, ANTE, adj. OPOSER, v. act. À~ l'OPOSITE, adv. OPOSITION, s. f. [Opozan, zante, , zite, zi-cion, en vers ci-on: 3e lon. aux 2 premiers, é fer. au 3e: l'o est long devant l'e muet: il opôse, opôsera, etc.] Oposer, c'est 1°. Mettre une chôse pour faire obstacle à une aûtre chôse ou à une persone. "Oposer une digue à l'impétuosité d'un fleûve, de la mer, des flots. "On leur oposa des troupes fraîches. "Il m'opose toujours quelque nouvelle dificulté. Oposer la force à la force. "Il s'opôse à toutes mes demandes. = 2°. Mettre vis-à-vis. "Opôser un trumeau à une cheminée. = 3°. Mettre en parallèle: "Nous n'avons point d'orateur, qu'on puisse oposer à Démosthène et à Cicéron.
   OPOSÉ, ÉE, participe et adjectif. "Deux rivages oposés; deux armées oposées l'une à l'aûtre. = Contraire: caractères directement oposés. = S. m. "Cet homme est l'oposé de l'aûtre.
   OPOSANT, ne se dit qu'au Palais. Qui s'opôse. "Se rendre oposant à l'exécution d'un arrêt. "Elle a été reçue oposante. = Subst. "Il y a un nouvel oposant, une aûtre oposante; plusieurs oposans. "Les oposans aux saisies.
   OPOSITE: l'Acad. l'avait dabord mis comme adjectif: "Le rivage oposite. Elle a ôté cet exemple dans les Éditions suivantes, où elle dit qu' on n'emploie plus ce mot que substantivement et dans le discours familier. "C'est l'oposite de ce que vous disiez: c'est tout l'oposite de l'aûtre. Dans la dern. Édit. elle dit qu'il vieillit. = À~ l'oposite; vis-à-vis. Il se dit ou sans régime: sur la hauteur est un château et à l'oposite un grand bois, ou avec la prép. de: à l'oposite du camp. "Ces deux maisons sont à l'oposite l'une de l'aûtre.
   OPOSITION, est 1°. Empêchement, obstacle. Mettre, aporter, faire, former oposition à: "On a mis oposition à l'exécution des arrêts. "Je n'y aporterai aucune oposition. = 2°. Contrariété: oposition d'humeur, de sentimens.

Synonymes et Contraires

opposant

Traductions

opposant

(ɔpozɑ̃) masculin

opposante

אופוזיציוני (ת), אופוזיציונר (ז), בר-פלוקתא (ז), משיג (ז), מתנגד (ז), שולל (ז), שׁוֹלֵל, מַשִּׂיג, מִתְנַגֵּדanti, tegenstanderopponent, opposingخَصّمٌprotivníkmodstanderGegnerαντίπαλοςadversariovastustajaprotivnikavversario敵対者대항자motstanderprzeciwnikadversárioоппонентmotståndareฝ่ายตรงข้ามkarşıtđối thủ对手противник對手 (ɔpozɑ̃t) féminin
nom
adversaire les opposants au régime

opposant

[ɔpozɑ̃, ɑ̃t]
adjopposing
nm/fopponent