optique

(Mot repris de optiques)

1. optique

adj. [ du gr. optikos, relatif à la vue, de optos, visible ]
1. Relatif à la vision ou à l'œil : Nerf optique nerf qui relie l'œil au cerveau
2. Relatif à l'optique ; qui est fondé sur les lois de l'optique : Un système de guidage optique.

2. optique

n.f.
1. Partie de la physique qui traite des propriétés de la lumière et des phénomènes de la vision : Les lois de l'optique.
2. Fabrication et commerce des instruments et des appareils utilisant, notamm., les propriétés des lentilles et des miroirs, dits instruments d'optique.
3. Partie d'un appareil formée de lentilles, de miroirs ou de leurs combinaisons (par opp. à la monture, au boîtier) : L'optique d'un appareil photo.
4. Fig. Manière de juger particulière ; point de vue : Dans l'optique des concepteurs, cet appareil devait améliorer la vie de l'homme idée

OPTIQUE1

(o-pti-k') adj.
Qui a rapport à la vision. Illusion optique. Cône optique, faisceau de rayons qu'on imagine partir d'un point quelconque d'un objet pour venir tomber sur la prunelle. Pyramide optique, pyramide qui a l'objet visible pour base et dont le sommet est dans l'œil. Triangle optique, triangle dont la base est une des lignes droites de la surface de l'objet et dont les côtés aboutissent à l'œil. Pinceau optique, assemblage de rayons, par le moyen duquel on voit un point ou une partie d'un objet. Axe optique ou visuel, rayon passant par le centre de l'œil, ou tombant perpendiculairement sur l'œil. Angle optique, celui sous lequel on voit un corps. Pouvoir optique, aptitude d'un instrument à rendre distincts les détails d'un objet observé. Terme de cristallographie. Axe optique, une ou deux directions suivant lesquelles un rayon lumineux ne se divise jamais. Terme d'astronomie. Inégalité optique, irrégularité apparente dans le mouvement des planètes. Lieu optique d'une étoile, le point du ciel où elle nous paraît être.
Terme d'anatomie. Nerf optique, deuxième paire encéphalique, entièrement destinée au globe de l'œil ; il est uniquement apte à faire naître des sensations visuelles, mais les lésions n'en occasionnent aucune douleur, et ne provoquent non plus aucun mouvement. Trou optique, ouverture arrondie que le sphénoïde présente à la base de chacune de ses petites ailes, et qui livre passage au nerf optique. Fossette optique, fossette située à la face interne du sphénoïde, recevant le chiasma des nerfs optiques. Couches optiques, éminences arrondies et blanchâtres situées à la partie postérieure des ventricules latéraux du cerveau.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les ners obtiques venans du cervel [H. DE MONDEVILLE, f° 10, verso.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. optic ; espagn. optico ; ital. ottico ; en grec, le terme vient du verbe voir.

OPTIQUE2

(o-pti-k') s. f.
Science de la lumière et des lois de la vision.
Bien qu'il y ait eu quantité de bons esprits qui ont fort cultivé cette matière [l'étude de la lumière], et ont trouvé à son occasion plusieurs choses en l'optique qui valent mieux que ce que nous en avaient laissé les anciens [DESC., Dioptr. I]
Il croyait qu'à moins que l'on ne rendît l'optique plus parfaite, nos progrès dans la physique étaient arrêtés à peu près au point où nous sommes [FONTEN., Tschirnhaus.]
L'optique n'est née dans la Grèce qu'au temps de Platon et d'Aristote, qui en jetèrent les fondements [BAILLY, Hist. astr. anc. p. 446]
Alhazen, au onzième siècle, s'est fait connaître par un traité d'optique en sept livres ; c'est le seul ouvrage d'optique un peu ancien qui nous ait été conservé [ID., Hist. astr. mod. t. I, p. 237]
Descartes appelait l'optique la science des miracles [ID., ib. t. II, p. 200]
En un sens particulier, l'optique, la science qui a pour objet les effets de la lumière directe, par opposition à la catoptrique qui a pour objet la lumière réfléchie, et à la dioptrique qui a pour objet la lumière réfractée. Une Optique, un traité sur l'optique.
L'Optique de Newton a perfectionné l'astronomie, la géographie, la marine, en perfectionnant les lunettes [SENNEBIER, Ess. sur l'art d'observer, t. I, p. 125]
Simplicius, qui vivait dans le sixième siècle (vers 550 de l'ère vulgaire) cite, dans le premier livre de son commentaire sur l'ouvrage d'Aristote intitulé de Coelo, l'Optique de Ptolémée [CAUSSIN, Inst. Mém. inscr. et belles-lettres, t. VI, p. 2]
Perspective, aspect des objets vus dans l'éloignement. L'optique du théâtre est favorable à la figure de cette actrice.
Quand ces temples viennent à crouler, il ne reste que des débris isolés, entre lesquels l'œil découvre au haut et au loin les astres, les nues, les montagnes, les fleuves et les forêts ; alors, par un jeu de l'optique, l'horizon recule, et les galeries, suspendues en l'air, se découpent sur les fonds du ciel et de la terre [CHATEAUBR., Génie, V, III, 4]
Fig. Optique du théâtre, les conditions imposées par la scène aux œuvres dramatiques.
L'optique du théâtre exige que les caractères soient peints à grands traits [, Dict. de l'Académie]
Boîte avec un miroir incliné, dans laquelle on regarde, à travers une grosse lentille, des estampes enluminées. Acheter une optique. Une belle optique. On fait quelquefois, en ce sens, optique masculin ; c'est une faute.

ÉTYMOLOGIE

  • Optique 1.

optique

OPTIQUE. adj. des deux genres. Qui a rapport aux phénomènes de la lumière et de la vision. Angle optique, Angle ayant son sommet à l'oeil de l'observateur et dont les côtés passent par les extrémités d'une ligne considérée. Cône optique, Ensemble des rayons menés de l'oeil de l'observateur à tous les points de l'objet observé.

Il signifie aussi Qui concerne l'oeil. Nerf optique.

optique

OPTIQUE. n. f. Partie de la physique qui étudie les phénomènes lumineux et les lois de la vision. Traité d'optique. Instruments d'optique.

Il signifie aussi Perspective, vision des choses dans certaines conditions d'éloignement, d'éclairage, de milieu, etc. Les illusions de l'optique. Un effet, une illusion d'optique. L'optique du théâtre est favorable à la beauté de cette actrice. Ce décor est peint avec beaucoup plus de fini qu'il ne convient pour l'optique du théâtre.

L'optique du théâtre, l'optique de la scène, se dit figurément de la Nécessité où est l'auteur dramatique de présenter d'une certaine manière, avec un certain grossissement, les personnages ou les effets destinés à être vus au théâtre dans l'éloignement de la scène.

Synonymes et Contraires

optique

nom féminin optique
Traductions

optique

optics, optic, optical, perspectiveאופטי (ת), אופטיקה (נ), חזותי (ת), מבטי (ת), חָזוּתִיoptischoptic, optický, opticsOptik, optischópticootticaоптичниoptisk광학optisk (ɔptik)
adjectif
relatif à la vue, à l'œil

optique

[ɔptik]
adj
[nerf] → optic
[fibre, composants, réseaux] → optical
[verres] → optical
nf
(PHOTOGRAPHIE) (= lentille) → optics pl
(= science, industrie) → optics sg
(fig) (manière de voir)perspective
dans cette optique → with this in mind