orbiculaire

ORBICULAIRE

(or-bi-ku-lê-r') adj.
Qui est en rond, qui va en rond.
Un soir, il aperçut La lune au fonds d'un puits : l'orbiculaire image Lui parut un ample fromage [LA FONT., Fabl. XI, 6]
Dieu a donné aux planètes le mouvement orbiculaire d'orient en occident [VOLT., âme, 4]
Les taches de la panthère sont orbiculaires [BUFF., Quadrup. t. VI, p. 30]
Terme d'anatomie. Muscle orbiculaire des paupières, ou, substantivement, l'orbiculaire des paupières, muscle formant une couche plate et assez mince aux deux bords de l'orbite, et servant à fermer les paupières.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    À cause de ses deux contraires mouvements et quasi orbiculaires, ce muscle est appelé mascheur [PARÉ, IV, 9]
    La luxation orbiculaire de l'espine est moins dangereuse que l'angulaire [ID., XIV, 18]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. orbicularis, de orbiculus, petit cercle, diminutif de orbis (voy. ORBE 1).

orbiculaire

ORBICULAIRE. adj. des deux genres. T. didactique. Dont le contour est circulaire. Figure orbiculaire. Mouvement orbiculaire.

Par extension, en termes d'Anatomie, Muscle orbiculaire des paupières, Muscle placé au bord de l'orbite de l'oeil.

orbiculaire


ORBICULAIRE, adj. ORBICULAIREMENT, adv. [Orbiculère, lèreman: 4e è moy. et long, 5e e muet.] Orbiculaire, qui est rond. Orbiculairement, en rond. Ces mots ne se disent que parmi les Savans. La Fontaine a pourtant employé l'adjectif.
   Le Renard un soir aperçut
   La Lune au fond d'un puits: l'orbiculaire image
   Lui parut un ample fromage.
   Rem. Il se dit de la figûre et du mouvement. "Regardant de près tourner la meule d'un moulin, plus le mouvement orbiculaire aura de rapidité, plus la vue en sera éblouie. L'Abé Henn.