ordonnateur, trice


Recherches associées à ordonnateur, trice: ordonnancer

ORDONNATEUR, TRICE

(or-do-na-teur, tri-s') s. m. et f.
Celui, celle qui ordonne, met en ordre, en arrangement. L'ordonnateur, l'ordonnatrice d'une fête.
Un bel ordre du tout, qui marque le concert des parties et l'unité d'intention de l'ordonnateur [J. J. ROUSS., Hél. V, 2]
Aristote n'a pas hésité à reconnaître Dieu comme première cause du mouvement ; et Platon, comme l'unique ordonnateur de l'univers [BARTHÉL., Anach. ch. 79]
Je m'élance dans les espaces pour y trouver l'ordonnateur de tant de mondes [CHATEAUBR., Génie, I, VI, 1]
Ordonnateur, nom donné à l'officier public chargé d'accompagner et de diriger les convois mortuaires ; il les accompagne à l'église et au cimetière.
Celui qui ordonne les payements. Chaque ministre est l'ordonnateur des dépenses de son département. Anciennement, ordonnateur général des bâtiments, le chef de tous les architectes du roi. M. de Seignelay était surintendant et ordonnateur général des bâtiments du roi.
Adj. Qui dispose, ordonne.
Ce fut là qu'il annonça la doctrine d'un dieu ordonnateur du monde et protecteur des hommes, sous le nom d'Amida [DIDER., Opin. des anc. philos. (Japonais).]
Adj. m. Commissaire ordonnateur, celui qui ordonnance les dépenses de l'armée.

ÉTYMOLOGIE

  • Ordonner ; provenç. ordenaire, ordenador, ordonador ; ital. ordinatore. On trouve dans les anciens textes ordeneur.