orienté, ée

ORIENTÉ, ÉE

(o-ri-an-té, tée) part. passé d'orienter
Disposé suivant l'orient. Les anciennes églises sont presque toujours orientées, sans doute en vertu d'un symbole : le prêtre à l'autel regarde l'Orient d'où nous est venue la lumière.
Que les bois, les prés.... villages, abbayes, ponts, chemins, y fussent distingués par noms et figures, placés dans leur vraie distance naturelle, orientés et levés géométriquement [VAUBAN, Dîme, p. 227]
Maison bien orientée, mal orientée, maison bien ou mal exposée. Absolument. Edifice orienté, édifice dont les quatre faces répondent aux quatre points cardinaux.