orpin

ORPIN

(or-pin) s. m.
Synonyme d'orpiment.
Orpin ou orpiment, le 100 pesant, payera 100 sous, [, Tarif, 18 sept. 1664]
L'arsenic sulfuré jaune du commerce vient du Levant ; il est employé dans la peinture sous le nom d'orpin ; Wallerius dit qu'on s'en sert pour teindre en jaune les bois blancs, et leur donner l'aspect du buis [AL. BRONGNIART, Traité de minér. t. II, p. 90, dans POUGENS.]
Terme de botanique. Nom d'un genre de crassulacées, dans lequel on distingue l'orpin reprise, dit vulgairement orpin, grassette, joubarbe des vignes, herbe aux coupures, herbe aux charpentiers, feuille grasse et feuille épaisse (sedum telephium, L.), et l'orpin âcre, vermiculaire brûlante, sédon brûlant (sedum acre, L.). Le nom de la substance minérale a passé, à cause de la couleur, à la plante.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Orpin, qui aultrement est appellé arsenic, est une vaine de terre qui a la couleur d'or [DE LABORDE, Émaux, p. 419]
  • XVIe s.
    Reprinse ou orpin, ceste herbe est aussi appellée telephium, et crassula major et minor [O. DE SERRES, 609]

ÉTYMOLOGIE

  • Or, et peindre.

orpin

ORPIN. n. m. T. de Botanique. Plante à feuilles charnues, à fleurs à cinq pétales, qui croît sur les toits, sur les murs.

ORPIN se dit aussi de l'Orpiment.

orpin

Orpin, m. acut. Qu'on dit aussi Orpiment, est Arsenic rouge, voyez Orpiment.

Orpin, herbe, Telephium, Crassula maior.