osar

OSAR

(o-zar) s. m.
Terme de géologie. Mot suédois que les géologues ont adopté pour désigner des monticules à base elliptique, composés de sable, de gravier, de cailloux et de coquilles, et surmontés par des blocs erratiques.
Le plus célèbre des osars est celui d'Upsal, qui porte le château dans lequel Christine de Suède fit son abdication ; tous sont des bancs de sable émergés par le soulèvement de la côte [CHARLES MARTINS, Revue des Deux-Mondes, 1er mars 1867, p. 191]