ouï, ïe

OUÏ, ïE

(ou-i, ie) part. passé d'ouïr
Qu'on a entendu.
Qu'importe que partout mes plaintes soient ouïes ? [TH. CORN., Ariane, V, 5]
Il fut condamné sans être ouï [BOSSUET, Var. VII, 34]
En termes de procédure, ouï le rapport d'un tel. En cet emploi, il est invariable. Ouï les témoins. Ouï les parties dans leur réplique. Mais on dirait : un jugement rendu parties ouïes. Ouïes séparément, ces personnes auraient peut-être dit autre chose.