oubliettes

OUBLIETTES

(ou-bli-è-t') s. f. pl.
Cachot où l'on enfermait ceux qui étaient condamnés à une prison perpétuelle, et que l'on y oubliait. Fig. Mettre aux oubliettes, jeter au rebut une lettre, une demande ; ne plus s'en occuper.
Espèce de fosse couverte d'une trappe, où l'on faisait tomber ceux dont on voulait se défaire secrètement.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les aucuns d'iceulx malfaicteurs furent depuis pris et pendus à Baieux, et les autres mis en oubliete en la court de l'evesque du dit lieu, là où ilz moururent pour leurs demerites [DU CANGE, oblivium.]
  • XVe s.
    L'oubliete te peut servir, Et l'herbe de nonsouvenir [CH. D'ORL., Rond.]
    Crié soit à la clochete Par les rues, sus et jus, Fredot, on ne le voit plus ; Est-il mis en oubliete ? [ID., Rondeau.]

ÉTYMOLOGIE

  • Oublier.
Traductions

oubliettes

[ublijɛt] nfpldungeon sg
jeter aux oubliettes [+ personne, projet] (fig) → to put completely out of mind