ouvrant, ante


Recherches associées à ouvrant, ante: dormant

OUVRANT, ANTE

(ou-vran, vran-t') adj.
À jour ouvrant, aussitôt que le jour paraît. À portes ouvrantes, à porte ouvrante, à la porte ouvrante, dès que l'on ouvre les portes d'une ville.
Ce matin, à porte ouvrante, Bacher est parti en poste pour Paris [, Correspond. du général Klinglin, I, 288]
Fig. À portes ouvrantes, sans résistance, en parlant de places fortifiées.
Les troupes françaises entrèrent dans toutes les places espagnoles des Pays-Bas à portes ouvrantes [SAINT-SIMON, 86, 19]
Images ouvrantes, voy. IMAGE. À audience ouvrante, dès que l'audience commence.
À une audience ouvrante dès sept heures du matin, l'intendant de mon père et celui de M. de la Rochefoucauld entendirent appeler la cause [SAINT-SIMON, 17, 196]
S. m.Terme d'art du moyen âge. L'ouvrant se dit, dans certains tableaux, de tables qui s'ouvrent.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ung petit tableau d'or, en forme de table d'autel, fermant à deux ouvrans, au milieu duquel est, en esmaillure de basse taille, le crucifiement ; en l'ung des ouvrans la descente de Nostre Seigneur de la croix et à l'autre la resurrection, et au dehors sur les dits ouvrans est la flagellation et coronation de mesmes, et à l'autre costé est comment Nostre Seigneur porte sa croix, en ouvrage eslevé [DE LABORDE, Émaux, p. 314]

ÉTYMOLOGIE

  • Ouvrir.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    OUVRANT. Ajoutez :
    Synonyme de battant, en parlant d'une porte. Porte cochère à deux ou trois ouvrants. Dans la porte à trois ouvrants, les deux ouvrants latéraux sont ordinairement fixés par des attaches, et on ne fait jouer pour l'usage ordinaire que l'ouvrant du milieu.