ovaille

OVAILLE

(o-vâ-ll', ll mouillées) s. f.
Terme très répandu dans la Suisse française. Dégât causé par la gelée, la grêle, une ravine, un éboulement.
Au moindre cas d'ovaille, il faut qu'ils [les paysans] empruntent [Mme DE CHARRIÈRE, le Mari sentimental.]
On dit aussi orvale.

ÉTYMOLOGIE

  • On tire ce mot de l'allem. Unfall, désastre (de un, exprimant privation, et Fall, cas, chute) ; mais cela est bien douteux.