ovale

ovale

adj. [ du lat. ovum, œuf ]
Qui a la forme d'un œuf : Un bâtiment ovale.
Le ballon ovale,
le rugby (par opp. au ballon rond, le football) [on dit aussi l'ovale].

ovale

n.m.
1. Figure, forme ovale : L'ovale du visage.
2. (Précédé de l'art. déf.) Le rugby.

OVALE1

(o-va-l') adj.
Qui est de figure semblable à celle que présenterait un œuf coupé par le milieu, dans le sens de sa longueur.
L'ellipse étant une de ces courbes, sa figure allongée fit naître dans l'esprit de Kepler la pensée d'y mettre en mouvement la planète Mars, dont il avait reconnu que l'orbite était ovale [LAPLACE, Exp. V, 4]
Terme d'anatomie. Centre ovale, nom donné à la lame de substance blanche formant le plafond des grands ventricules du cerveau. Fosse ovale, enfoncement au dedans de l'oreillette droite du cœur, sur la cloison qui la sépare de l'oreillette gauche. Trou ovale, le trou sous-pubien. Trou ovale se dit quelquefois pour trou de Botal.
Ils [des lamantins] ont le trou ovale du cœur ouvert ; et par conséquent la femelle peut rester sous l'eau pendant la copulation [BUFF., Quadrup. t. XI, p. 254]
Dans les grandes orgues, lèvres ovales, les lèvres supérieures des tuyaux placés dans les tourelles.
S. m. Un ovale, une figure ronde et oblongue. Un ovale très allongé.
L'ovale du visage, arrondi dans la femme, dans l'enfant ; caractère de jeunesse, principe de la grâce [DIDER., Essai sur la peint. ch. IV]
Il se dit quelquefois au féminin.
Reinhold avait remarqué que.... la lune.... décrivait à travers l'espace une route dont la figure était une ovale [BAILLY, Hist. astr. mod. t. II, p. 71]
S. m. Machine à tordre la soie.
En ovale, loc. adv. D'après une forme elliptique.
L'ouverture de l'artère veineuse étant en ovale à cause du lieu où elle se rencontre [DESC., Méth. V, 5]

REMARQUE

  • Ovale devrait s'écrire, et en effet il s'est écrit, au masculin oval ; car il suppose un adjectif ovalis, de ovum, œuf ; cette faute ne peut s'expliquer que parce que sans doute ovale a été dans le principe un adjectif féminin, ligne ovale, figure ovale, et que, par confusion, on a transporté la terminaison féminine au masculin ; ou parce qu'on a dit une ovale pour ce que nous nommons aujourd'hui un ovale (une ovale, dans RICHELET).

SYNONYME

  • OVALE, ELLIPSE. L'ellipse est une courbe exactement symétrique, tandis que l'ovale est, comme l'œuf, plus en pointe d'un côté que de l'autre.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Oval (au masculin) [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. ovum, œuf.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. OVALE.
    à l'emploi d'ovale au féminin ajoutez cet exemple :
    Une ovale de diamants [au milieu d'un bracelet] [MALH., Lexique]

OVALE2

(o-va-l') adj.
Terme d'antiquité romaine. Qui a rapport à l'ovation. Couronne ovale.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. ovalis (voy. OVATION).

ovale

OVALE. adj. des deux genres. Qui est de forme ronde et oblongue analogue à celle d'un oeuf. Une table ovale. Une figure ovale. Ouverture ovale.

Substantivement, Un ovale bien formé.

EN OVALE, loc. adv. En forme d'ovale.

ovale


OVALE, adj. OVALAIRE, adj. [3e è moy. et long au 2d; lère.] Ovale, qui est de figûre ronde et oblongue: table ovale. = S. m. "Un grand ovale: un ovale régulier. = Ovalaire, qui est de forme ovale. Il ne se dit qu'en Anatomie, du trou, dont est percé l'ischion.
   Rem. Le P. Bârre et M. Mercier écrivent oval. "Visage long ou oval. Cela est contre l'usage.

Traductions

ovale

ovalביצי (ת), דמוי ביצה (ת), סגלגל (ת), עגלגל (ת), סְגַלְגַּלovaal, eirondovalοβάλ, ωώδηςовалovaleoválOvaloval (ɔval)
adjectif
de forme allongée et arrondie

ovale

[ɔval] adjoval