pâté

pâté

n.m.
1. Préparation à base de hachis de viande ou de poisson, cuite dans une terrine et servie froide : Du pâté de campagne. Un pâté en croûte enrobé de pâte feuilletée
2. Petit tas de sable humide moulé que les enfants confectionnent par jeu.
3. Fam. Tache d'encre sur du papier : Elle fait des pâtés quand elle écrit avec ce stylo.
Pâté de maisons,
groupe de maisons isolé par des rues ; îlot.
Pâté impérial,
dans la cuisine chinoise, petite crêpe roulée, farcie de divers ingrédients et frite.

PÂTÉ

(pâ-té) s. m.
Sorte de pâtisserie qui renferme de la chair ou du poisson. Les pâtés de foie gras de Strasbourg. Les pâtés au gibier de Chartres.
Un monstrueux pâté [BOILEAU, Lutrin, v.]
On dressa une petite table, sur laquelle on servit un gros morceau de pâté de venaison [LESAGE, Guzm. d'Alf. VI, 1]
Hacher menu comme chair à pâté, mettre en pièces, hacher par morceaux. Pâté en pot, hachis de viande assaisonné d'épices, de marrons, etc. et cuit dans un pot. Pâté en terrine, voy TERRINE. Pâté de veille, se disait d'un pâté que le maître donnait à ses apprentis, le jour où commençaient les veillées. Par plaisanterie. Pâté d'ermite, figue sèche dans laquelle on a enfermé une noix, une noisette ou une amande.
Petit pâté, sorte de petite pâtisserie renfermant un peu de viande et qu'on sert, dans les dîners, après le potage. C'est un prix fait comme celui des petits pâtés, c'est-à-dire c'est un prix réglé, connu de tout le monde. Je mangerais des petits pâtés sur ta tête, c'est-à-dire je suis beaucoup plus grand que toi. Elle crie les petits pâtés, se dit d'une femme qui, en travail d'enfant, crie beaucoup (autrefois les marchands criaient dans la rue leurs petits pâtés). Anciennement. Pâté de requête, sorte de petits pâtés chauds.
Fig. et familièrement. Un gros pâté, un enfant gros et gras.
Fig. Goutte d'encre tombée sur du papier.
Le mot est si mal écrit, il y a un pâté [BEAUMARCH., Mar. de Fig. III, 15]
À un si horrible spectacle (il parle de ce pâté que je fis sur son bouquin), mon sang se gela dans mes veines....voyez-vous, monsieur ? ce pâté, c'est pour lui [Furia, bibliothécaire] la tête de Méduse [P. L. COUR., Lettre à Renouard.]
Terme d'imprimerie. Caractères mêlés et confondus par la rupture d'une forme, ou d'un paquet, ou même d'une ligne. Terme de gravure. Se dit des endroits noirs qui se trouvent dans les ombres par la confusion que l'eau forte fait sur les hachures serrées et croisées.
Terme de fortification. Espèce de plate-forme, ou de terre-plein, d'une figure irrégulière, et bordée d'un parapet, qui se construit pour couvrir la porte d'une place.
Un autre ouvrage revêtu en derrière appelé le pâté, le cours de l'Escaut pour fossé devant le pâté, et le même Escaut, mais plus profond et plus rapide, entre le pâté et la muraille de la ville [PELLISSON, Lett. hist. t. III, p. 174, dans POUGENS]
Assemblage de maisons, ou édifice isolé, ayant une forme arrondie ou carrée, comme les pâtés.
Dans les académies de jeu, faire le pâté, arranger les cartes par tricherie pour se donner beau jeu. Il met tous les rois ensemble et il se les donne ; il a fait le pâté.
Terme de joaillier. Assemblage de plusieurs pierres précieuses de nature et de forme différentes que l'on expose en vente. Chez les brocanteurs, plusieurs petites curiosités qu'on assemble pour vendre ou acheter en bloc.
10° Assemblage de lames de vieux fer qu'on soude et qu'on corroie ensemble.
11° Masse de plâtre à laquelle on donne une forme convexe, et qui sert à construire une voûte sphérique ou autres constructions curvilignes.
12° Pâtés de grenades, se dit de pots remplis de poudre de guerre et de grenades.
13° Petit ustensile de brodeur à plusieurs cases.
14° Espèce de came, coquille.

PROVERBE

    Croûte de pâté vaut bien pain.

REMARQUE

  • On dit des petits pâtés, et non de petits pâtés, parce que l'adjectif fait corps avec le substantif.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Del sengler mengerent au poivre, Et del cerf firent bons lardez, Et des chapons firent pastez [, Ren. 22780]
    Niules, oublées, gibelés, Et pastés de vis oiselés ; Et quant il ces pastés brisoient, Li oiselet par tot voloient [, Fl. et Bl. 3187]
  • XIVe s.
    J'ai oÿ recorder et dire par maint jour, Qu'on ne peut les pastez mieux prendre en lor chalour, Qu'en l'heure proprement qu'on les sache [tire] du four [, Guesclin. 20858]
  • XVIe s.
    La faute vint, que l'apprenti avoit toujours ouï dire grille, feminin, et non pas gril ; qui fut ce qui descouvrit le pasté [le pot aux roses] [DESPER., Contes, XLVIII]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourg. patai. Pasté a la forme d'un participe passif formé de paste, pâte : ce qui a été pasté, fait avec la pâte.

pâte

PÂTE. n. f. Farine détrempée et pétrie pour faire du pain ou quelque autre mets, gâteau ou friandise. Pétrir la pâte. Faire lever la pâte. Pâte fine. Pâte sans levain. Cette pâte n'est pas assez légère.

Fig. et fam., Mettre la main à la pâte, Ne pas s'en remettre à d'autres du soin de faire quelque chose, y travailler soi-même. On dit, dans un sens analogue, Avoir la main à la pâte.

Mettre de la viande en pâte, La mettre dans la pâte préparée pour la faire cuire au four. Mettre un lièvre, des perdrix, des canards en pâte.

Fig. et fam., Être comme un coq en pâte, Être dans une situation très agréable, par suite des soins dont on est entouré.

Pâtes d'Italie, pâtes alimentaires, Pâtes faites de farine, auxquelles on donne différentes formes et dont on fait des potages, des timbales, des plats divers.

Fig., C'est une bonne pâte d'homme, une excellente pâte d'homme, la meilleure pâte d'homme que l'on connaisse, C'est un homme doux, accommodant, plein de bonté.

PÂTE se dit aussi de Plusieurs choses qui sont mises en une masse et pétries ensemble. Pâte d'amandes. Pâte de guimauve. Pâte de fruits. Pâte de groseilles, d'abricots, de coings.

PÂTE se dit encore de Certaines matières broyées et mêlées dans les proportions convenables et qu'on emploie à différents usages dans les arts. Pâte de porcelaine. Cette porcelaine est d'une pâte très fine. Pâte dure. Pâte tendre. Pâte de verre. Pâte de papier. Pâte à papier. Pâte de carton.

Carton-pâte, Pâte de carton dont on fait des objets, des ornements moulés, etc.

En termes d'Imprimerie, Cette forme est tombée en pâte, Elle s'est brisée par accident, les caractères en sont tombés et se sont brouillés.

PÂTE, en termes de Peinture, se dit d'une Masse de couleurs fraîches préparées sur la palette pour être posées sur la toile. Peindre en pleine pâte, Charger sa toile d'une épaisseur de pâte qu'on modèle et étend quand elle est encore fraîche, ce qui permet des modelés plus souples et des tons plus fondus que ne pourraient faire des touches superposées. Les grands coloristes ont peint dans la pâte parce que ce moyen permet plus de richesse dans l'exécution et plus d'imprévu dans les modèles. Vélasquez peignait en pleine pâte et c'est à ce procédé aussi que Rembrandt a dû d'être le roi du clair- obscur.

pâté

PÂTÉ. n. m. Sorte de pâtisserie qui renferme de la viande ou du poisson. Pâté chaud. Pâté froid. Petit pâté. Pâté de canard, de perdrix, de lièvre. Pâté de veau, de jambon. Pâté de foie gras. Pâté de saumon. Croûte de pâté. Ouvrir, entamer un pâté.

Fig. et fam., Hacher menu comme chair à pâté, Mettre en pièces, hacher par morceaux.

Fig. et fam., C'est un prix fait comme les petits pâtés, se dit en parlant d'une Chose dont le prix est réglé, fixe et connu de tout le monde.

Pâté en terrine ou simplement Terrine, Viande assaisonnée d'épices, de truffes, etc., et cuite dans une terrine, où on la laisse pour la servir froide.

Fig. et fam., Un gros pâté, Un enfant gras et potelé. Viens ici, gros pâté!

PÂTÉ se dit aussi d'une Petite masse de sable comprimé que font les enfants pour s'amuser, à l'aide de petits seaux. Les enfants s'amusaient dans le jardin à faire des pâtés.

Il se dit aussi, figurément et familièrement, d'une Goutte d'encre tombée sur du papier. Il ne saurait écrire trois lignes sans faire un pâté.

PÂTÉ, en termes d'Architecture militaire, désigne une Sorte d'ouvrage avancé, placé dans un terrain inondé ou entouré d'eau. Le pâté de Blaye.

Pâté de maisons se dit aussi, en Architecture civile, d'un Assemblage de maisons formant un groupe compact. Faire le tour d'un pâté de maisons.

PÂTÉ, en termes d'Imprimerie, se dit d'une Certaine quantité de caractères mêlés et confondus sans aucun ordre, ce qui arrive quand une forme se brise par quelque accident.

pate

Pate, voyez Patte.

pate


PATE ou PATTE, Richelet. Voy. PATTE.

pâte


PâTE, s. f. PâTÉ, s. m. PâTÉE, s. f. [1re lon. 2e e muet au 1er, é fer. aux deux aûtres, long au 3e.] Pâte, est de la farine détrempée et pétrie pour faire du pain, ou quelque chose de semblable bon à manger. Pâté, est une sorte de mets fait de chair ou de poisson, mis en pâte. Pâtée, pâte faite avec de la farine et des herbes, ou mélange de pain émieté et de petits morceaux de viande, dont on nourrit la volâille.
   Ces mots entrent dans le style fig. familier et proverbial. = Être d'une bone pâte, d'un bon tempérement, ou d'un bon naturel. "C'est la meilleure pâte d'homme. Mettre la main à la pâte, aider les autres à travailler. — Tandis que vous avez la main à la pâte, c. à. d. tandis que vous êtes en train de servir (à table), de distribuer, etc. = Le Proverbe dit: quand on a mis les mains à la pâte, il en reste quelque chôse aux doigts. Quand quelqu'un a un grand maniement d'argent, il lui en reste ordinairement quelque profit; ce qui s'entend le plus souvent des profits illicites.
   On dit aussi proverbialement, hâcher menu comme chair à pâté. = Hâcher par morceaux, mettre en pièces. = Un gros pâté, un grôs enfant potelé. = Un pâté, une goutte d'encre tombée sur le papier. Voy. CROûTE.

Traductions

pâté

Pastete, Blockpie, pate, block, blot, pasty, pâtépastei, inktvlek, paté, zandtaartjeempanada, panadapaštikapasteĉoempanada, pastel, foie graspástétomkæfaposteiempada, pastelкляксаpasticcio, sgorbio (pɑte)
nom masculin
1. préparation à base de viande du pâté un pâté au saumon
2. ensemble de maisons faire le tour du pâté de maisons

pâté

[pɑte] nm
pâté
Nous avons mangé du pâté en entrée → We had pâté as a starter.
pâté de foie → liver pâté
pâté en croûte → meat pie
[sable] → sand pie
pâté de maisons → block (of houses)
(= tache) → ink blot
pâte à choux nfchoux pastry
pâte à modeler nfmodelling clay (Grande-Bretagne), modeling clay (USA), Plasticine® (Grande-Bretagne)
pâte à papier nfpaper pulp
pâte brisée nf → shortcrust (Grande-Bretagne) pastry, pie crust (USA) pastry
pâte d'amandes nfalmond paste, marzipan
pâte de fruits nfcrystallized fruit no pl