pâton

pâton

n.m.
Morceau de pâte à pain mis en forme avant la cuisson.

PÂTON

(pâ-ton) s. m.
Nom donné à des morceaux de certaines pâtes taillées en long, qu'on fait avaler aux volailles, pour les engraisser. On dit figurément d'un petit oiseau fort gras, comme les ortolans, les becfigues, que c'est un pâton de graisse.
Où diable avez-vous pris qu'elle veuille que vous soyez aussi rondelette que Mme de Castelnau ? n'y a-t-il point de degré entre votre maigreur excessive et un pâton de graisse ? [SÉV., (CORBINELLI à Mme de Grignan) 19 juillet 1677]
Morceau de pâte que le boulanger agite avec force en pétrissant.
Terme de papeterie. Sorte de défectuosité dans le papier.

ÉTYMOLOGIE

  • Pâte.

pâton

PÂTON. n. m. Morceau de pâte que le boulanger manie dans le pétrin. Il se dit aussi de Certains morceaux de pâte dont on engraisse les chapons, les poulardes, etc.

pâton


PâTON, s. m. [1re lon.] 1°. Morceau de pâte, dont on engraisse les chapons, les poulardes. = 2°. Morceau de cuir, dont on renforce le bout d'un soulier en dedans.

Traductions

pâton

גבלול (ז)