pénil

(Mot repris de pénils)
Recherches associées à pénils: penal

pénil

[ penil] n.m. [ lat. pop. pectiniculum, de pecten, peigne ]
En anatomie, éminence arrondie située en avant du pubis chez la femme ; mont de Vénus.

PÉNIL

(pé-nil) s. m.
Terme d'anatomie. Partie antérieure de l'os pubis et inférieure du ventre.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Il a lues droit [aussitôt] l'escoufle pris, Tout ensement comme un malart, Le cuer del penil [il] lui depart, Qui molt estoit et durs et fors [, l'Escoufle]
    A point de poil en vo poinille ? [BARBAZ., Fabl. t. I, p. 103]
  • XIVe s.
    Le pannil est le lieu pelu.... [H. DE MONDEVILLE, f° 30, verso.]
  • XVIe s.
    L'os qu'on appelle en latin os pubis, en français l'os du penil ou l'os barré [PARÉ, IV, 34]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. penchenilh. Le provençal vient certainement d'une forme dérivée du lat. pecten, qui, outre la signification de peigne, a eu celle de pubes. Mais la forme par panil a tendu à se confondre avec le mot très usité panne ou penne, qui signifiait étoffe, lambeau. Cela se voit aussi dans penilien, qui signifiait à la fois le pénil et une sorte de vêtement. En Bretagne, penille signifie les effilochures d'un vêtement qui s'use par le bord : coupez-moi ces penilles.

pénil

PÉNIL. n. m. T. d'Anatomie. Partie inférieure du ventre, qui se couvre de poils au moment de la puberté.

penil

Penil d'homme ou de femme, La motte, Pubes, Pecten.