pépinière

(Mot repris de pépinières)

pépinière

n.f. [ de 1. pépin ]
1. Lieu où l'on cultive de jeunes végétaux destinés à être transplantés.
2. Fig. Lieu où sont formées des personnes destinées à une profession : Cette école est une pépinière d'ingénieurs. vivier

PÉPINIÈRE

(pé-pi-niè-r') s. f.
Terrain dans lequel on fait des semis d'arbres pour en obtenir de jeunes plants destinés à être transplantés ailleurs. Mettre un semis en pépinière, le repiquer.
Plant de jeunes arbres qu'on cultive jusqu'à ce qu'ils puissent être transplantés.
Fig. Collection, réunion de personnes propres à un État, à une profession, etc.
La jeunesse est comme la pépinière de l'Etat [ROLLIN, Traité des Ét. VI, 1]
Cette pépinière immense de citoyens que les Romains trouvèrent dans leurs esclaves [MONTESQ., Esp. XXIII, 20]
Ce qui me consolera quand je partirai de ce monde, c'est que j'y laisserai une petite pépinière d'honnêtes gens qui s'étend et se fortifie tous les jours [VOLT., Lett. d'Argental, 15 sept. 1775]
Le Nord, qui, suivant Jornandès, fut nommé la pépinière du genre humain [BAILLY, Atlantide, lett. 19]
Il se dit aussi des choses qui pullulent.
L'habitude vicieuse ne s'éteint pas, encore que le péché cesse ; elle demeure dans nos cœurs comme une pépinière de nouveaux péchés [BOSSUET, Sermons, Satisfaction, 2]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les pepins [jardiniers] de la pepiniere [DU CANGE, pepilio.]
  • XVIe s.
    Par ce traitement les arbrisseaux se rendront propres à estre remués de la pepiniere en la bastardiere, pour s'y achever de faire [O. DE SERRES, 633]
    En quaresme sont toutes maladies semées ; c'est la vraye pepiniere, la naïfve couche de tous maulx [RAB., Pant. V, 29]
    Ce n'est pas un livre à lire, c'est un livre à estudier et apprendre.... c'est une pepiniere de discours ethiques et politiques [MONT., IV, 61]
    ....Les huguenots de Poictou, Angoumois et Xainctonge (qui en ont esté la fremilliere ou pepiniere) [BRANT., L'admiral de Chastillon.]

ÉTYMOLOGIE

  • Pepin ; génev. pimpinière ; Maine, poupinière.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PÉPINIÈRE. Ajoutez :
    Pépinière volante, trou ou potet où l'on met plusieurs graines d'arbre, et où l'on reprend ensuite des sujets.
    On agrandit.... les potets jusqu'à leur donner 1m à 1m, 50 de long sur 50 cent. de large,... on mettait environ 70 à 80 glands par trou ; c'est ce qu'on appelle pépinières volantes [, Rebois. des montagnes, Comptes rend. 1869-74, 2e fasc. p. 70]
    Chaque potet constituerait une pépinière volante d'où l'on tirerait plus tard les jeunes sujets de 2 à 3 ans... [, ib. p. 95]

pépinière

PÉPINIÈRE. n. f. Terrain où l'on fait des semis d'arbres rangés sur une ou plusieurs lignes et qu'on élève jusqu'à ce qu'ils puissent être transplantés. Planter une pépinière. Faire une pépinière de poiriers. Avoir des ormes, de la charmille en pépinière. Entretenir des pépinières.

Il se dit figurément d'une Institution, d'une école destinée à préparer des jeunes gens à un état, à une profession. Les séminaires sont des pépinières pour l'état ecclésiastique. Le Conservatoire est une pépinière de comédiens et de musiciens.

Par extension, Cette province est une pépinière d'orateurs.

pepiniere

Une pepiniere, Seminarium.

Traductions

pépinière

nursery, tree nurseryבית-יוצר (ז), חממה (נ), משתלה (נ), חֲמָמָה, מִשְׁתָּלָהplanteskoleBaumschuleδέντρο, φυτώριοforestal, viverotaimitarhafaiskola, műkertészetforestale, vivaioboomkwekerijplanteskolepepinieră, răsadnițăškôlkafidanlıkразсадник苗圃보육 (pepinjɛʀ)
nom féminin
terrain où l'on fait pousser des plantes

pépinière

[pepinjɛʀ] nf
(BOTANIQUE)nursery
(fig) (de talents)breeding ground
pépinière d'entreprises nfbusiness incubator