pétrel

pétrel

n.m. [ angl. petrel ]
Oiseau aquatique à pieds palmés.

PÉTREL

(pé-trèl) s. m.
Oiseau palmipède de haute mer.
De tous les oiseaux qui fréquentent les hautes mers, les pétrels sont les plus marins, du moins ils paraissent être les plus étrangers à la terre, les plus hardis à se porter au loin [BUFF., Ois. t. XVII, p. 429]

ÉTYMOLOGIE

  • " Je pense qu'il faut écrire pétrels et non pas pétérels, d'autant qu'il est dit en deux endroits différents que pétrel vient de Peter (Pierre) qui se prononce pêtre, " BUFF. Correspond. Lett. 287, 1782, à l'abbé Bexon, t. II, p. 129. Le pétrel, qui se nomme en effet en allemand Petersvogel, oiseau de Pierre, a été ainsi dit de la faculté qu'il a de se soutenir sur les ondes soulevées et d'y marcher en frappant de ses pieds la surface de l'eau, par comparaison à saint Pierre marchant sur les eaux, peter ou peterille, petit Pierre.

pétrel

PÉTREL. n. m. Oiseau nageur de haute mer, au vol bas et rapide, dont la présence passe pour annoncer aux navigateurs l'approche des tempêtes.