pacificateur, trice


Recherches associées à pacificateur, trice: pacifier, pacifiste

PACIFICATEUR, TRICE

(pa-si-fi-ka-teur, tri-s') s. m. et f.
Celui, celle qui pacifie.
Qu'y a-t-il, messieurs, qu'y a-t-il ? qu'y a-t-il ? çà, çà, voyons s'il n'y a pas moyen de vous mettre d'accord ; que je sois votre pacificateur, que j'apporte l'union chez vous [MOLIÈRE, la Jalousie du Barbouillé, 6]
Au nom de conquérant et de triomphateur, Il veut joindre le nom de pacificateur [VOLT., Fanat. I, 4]
Vos ennemis ne seront parvenus qu'à faire graver sur vos médailles : Triomphatrice de l'empire ottoman et pacificatrice de la Pologne [ID., Lett. à Catherine, 27 mai 1769]
Nom donné aux membres de plusieurs sectes anabaptistes qui prétendaient que leur doctrine établirait sur la terre une paix perpétuelle.
Adj. Qui pacifie, qui apaise les troubles.
La victoire de l'esprit pacificateur sur l'esprit de persécution [VOLT., Philos. Sermon de Josias Rossette]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Lanoue, qui faisoit l'homme de guerre et le pacificateur [au siége de la Rochelle] [D'AUB., Hist. II, 45]
    Les hommes de paix ou pacificateurs [sortes d'officiers municipaux] ont l'autorité d'ordonner des ostages et une prompte paix à tous les habitans de la ville et à ses bourgeois et bourgeoises.... [, Nouv. coust. gén. t. I, p. 956]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. pacificatorem, de pacificare, pacifier.