pacolet

PACOLET

(pa-ko-lè) s. m.
Nom propre qui figure dans les anciens livres de féerie. C'est le cheval de Pacolet, c'est un homme qui va très vite.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PACOLET. Ajoutez :
    Fig. Courrier de la poste.
    À Paris, ce qu'on m'écrit à cette heure-là [dix ou onze heures du soir], le samedi au soir, par exemple, je le reçois ici [aux Rochers] à neuf heures du matin le lundi ; peut-on souhaiter un plus joli pacolet ? [SÉV., à Mad. de Grignan, 9 juil. 1690, dans Lettres inédites éd. Capmas, t. II, p. 420]
    Nom, au XVIIe siècle, d'un fameux valet de pied du prince de Condé.
    Ses vers, jetés d'abord sans tourner le feuillet, Iraient dans l'antichambre amuser Pacolet [BOILEAU, Ép. IX]

    ÉTYMOLOGIE

    • Polonais, podcholyk, espèce de valet militaire d'un hussard ou homme d'armes ; grands voleurs, les pacolets étaient les diables familiers des gentilshommes.