pacte

pacte

n.m. [ lat. pactum ]
Accord solennel entre États ou entre particuliers : Les États européens ont conclu un pacte de collaboration économique

PACTE

(pa-kt') s. m.
Convention.
Ignorez-vous que le Seigneur, le Dieu d'Israël a donné pour toujours à David et à ses descendants la souveraineté sur Israël par un pacte inviolable ? [SACI, Bible, Paralip. II, XIII, 5]
J'avoue qu'il y a des obligations mutuelles entre le prince et le sujet.... mais que de telles obligations soient fondées sur un pacte mutuel.... [BOSSUET, 5e avert. 53]
La doctrine des pactes, que le ministre [Jurieu] explique en ces termes : qu'il est contre la raison qu'un peuple se livre à un souverain sans quelque pacte, et qu'un tel traité serait nul et contre la nature [ID., ib. 50]
Le pacte social établit entre les citoyens une telle égalité, qu'ils s'engagent tous sous les mêmes conditions et doivent tous jouir des mêmes droits [J. J. ROUSS., Contr. soc. II, 4]
Je sais bien mauvais gré à l'auteur du Système de la nature du prétendu pacte qu'il imagine que les rois ont fait avec les prêtres pour opprimer les peuples [D'ALEMB., Lett. au roi de Pr. 10 juil. 1775]
Faire un pacte avec le diable, contracter avec le diable une prétendue convention par laquelle il accordait richesse et pouvoir pendant un certain temps, au bout duquel il s'emparait de celui qui avait fait le pacte.
Elle nous parut d'une noirceur, comme quand on a fait un pacte avec le diable, et que le jour approche de se livrer [SÉV., 139]
Le Sage dit [au sujet de l'affaire des poisons, sous Louis XIV] que le maréchal duc de Luxembourg avait fait un pacte avec le diable, afin de pouvoir marier son fils avec la fille du marquis de Louvois [VOLT., Louis XIV, 26]
Fig.
Nous avons fait pacte avec la mort, nous avons contracté alliance avec l'enfer [SACI, Bible, Isaïe, XXVIII, 15]
Rompez, rompez tout pacte avec l'impiété [RAC., Athal. I, 1]
La justice humaine, qui ne voit que les actions, n'a qu'un pacte avec les hommes, qui est celui de l'innocence [MONTESQ., Esp. XXVI, 12]
Ce n'est que dans l'espérance et en faveur du chant, que nous consentons qu'on altère la déclamation naturelle : c'est là le pacte du théâtre lyrique [MARMONTEL, Œuv. t. X, p. 18]
Pacte de famille, traité conclu en 1761 entre la France et l'Espagne, par lequel toutes les branches de la maison de Bourbon s'obligeaient à se soutenir mutuellement.
Pacte fédéral, la constitution de la Suisse.
Pacte de famine, nom sous lequel on connaît une compagnie de monopoleurs de grains fondée en 1729, et qui organisa systématiquement des chertés.
Terme de droit romain. Convention à laquelle le droit civil n'attachait pas d'action. Pactes nus, pactes qui n'étaient confirmés ni par le droit civil ni par le droit prétorien, et qui n'avaient pas été joints à un contrat de bonne foi.
Terme de jurisprudence. Pacte de famille, accord fait pour régler l'ordre de succéder autrement qu'il n'est réglé par la loi. Pacte de préférence, clause par laquelle l'acheteur s'engage à donner la préférence au vendeur, dans le cas où il se dépouillerait de ce qu'il vient d'acquérir. Pacte de réméré, voy. RÉMÉRÉ.

REMARQUE

  • La Fontaine a dit pact, qui est un archaïsme : De certains mots, caractères, brevets, Où, sans pact ni demi.... L'on se guérit, l'on guérit sa monture, Orais.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et si li fecial n'i estoient, celui pact et celle aliance estoit tenue pour nulle [BERCHEURE, f° 2, verso.]
  • XVIe s.
    L'argent de tous montoyt par les pactes [promesses] que ilz luy envoyoyent, six vingtz quatorze millions.... [RAB., Garg. I, 46]
    Voicy un pact qui sera entre vous et moy [ID., Pant. I, 46]
    L. Emilius Regillus.... feit pache avec eulx [les habitants de Phocée] de les recevoir pour amis du peuple romain [MONT., I, 27]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. pache, s. f. ; prov. pacha, s. f. ; catal. pacte ; espagn. pacto ; ital. patto ; du latin pactum, pacte, pacisci, faire un pacte, qui est l'inchoatif de l'archaïque pacere (1er e bref)et de sa forme nasalisée pangere ; tous trois se rencontrent dans le participe pactus ; le radical est pak, affermir, sanscr. paç, lier, grec, fixer (voy. PAGE 1). Pache est la forme régulière que pactum a dû donner.

pacte

PACTE. n. m. Convention qui est, en général, accompagnée d'actes publics qui lui donnent un caractère d'une importance particulière. Pacte tacite. Pacte illicite. Pacte secret. Faire, conclure, signer un pacte. Rompre un pacte.

Pacte commissoire. Voyez COMMISSOIRE.

Il signifie quelquefois simplement Alliance. Faire un pacte avec le diable.

Synonymes et Contraires

pacte

nom masculin pacte
Traductions

pacte

Einverständnis, Übereinkunft, Pakt, Bündnispact, accommodation, accord, agreement, deal, mutual agreementafspraak, akkoord, pact, schikking, verbintenis, verdrag, overeenkomstאמנה (נ), ברית (נ), אֲמָנָה, בְּרִיתafspraak, akkoordaftale, samtykkeinterkonsento, paktoacuerdo, arreglo, convenio, pactopatto, accomodamento, accordoavtaleаккордanlaşmapactoПактPakt협정สัญญา (pakt)
nom masculin
accord entre des personnes, des pays

pacte

[pakt] nmpact
Pacte civil de solidarité nmcontract of civil partnership, contact of civil union
voir aussi PACS
pacte d'actionnaires nm (FINANCE)shareholders' alliance
pacte de stabilité nm (Europe)stability pact
le pacte de stabilité et de croissance ou PSC → the Growth and Stability Pact or GSP
pacte républicain nm (POLITIQUE) consensus of shared values that maintains the French Republic