paix

paix

n.f. [ lat. pax, pacis ]
1. Situation d'un pays qui n'est pas en guerre : L'Organisation des Nations unies est chargée du maintien de la paix conflit, hostilités
2. Cessation des hostilités ; traité mettant fin à l'état de guerre : Signer, ratifier la paix.
3. État de concorde, d'accord entre les membres d'un groupe : Ces citadins vivent en paix. Rétablir la paix sociale calme, ordre ; agitation, trouble
4. Tranquillité d'un lieu, d'un moment exempt de bruit, d'agitation : Se retirer dans la paix de son bureau 1. calme, silence
5. Tranquillité de l'esprit : Avoir la conscience en paix. Cet aveu a apporté la paix aux victimes quiétude, sérénité ; tourment
Faire la paix,
se réconcilier.
La paix !,
taisez-vous !, tenez-vous tranquille !
Paix des braves,
accord conclu sur la base de concessions mutuelles.

PAIX

(pê ; l'x se lie : une pê-z inaltérable) s. f.
Rapports réguliers, calmes, sans violence, d'un État, d'une nation avec un autre État, une autre nation. Nous eûmes, sous ce règne, deux longues paix.
C'est en la paix que toutes choses Succèdent selon nos désirs ; Comme au printemps naissent les roses, En la paix naissent les plaisirs ; Elle met les pompes aux villes, Donne aux champs les moissons fertiles, Et, de la majesté des lois Appuyant les pouvoirs suprêmes, Fait demeurer les diadèmes Fermes sur la tête des rois [MALH., III, 2]
[Cromwell] également actif et infatigable dans la paix et dans la guerre [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Faut-il donner la paix, faut-il faire la guerre ? [RAC., Alex. II, 1]
Alexandre veut bien différer ses exploits, Et vous offrir la paix pour la dernière fois [ID., ib. II, 2]
D'une éternelle paix Hermione est le gage [ID., Andr. II, 4]
Les Phéniciens sont en paix et en commerce avec tous les peuples de l'univers [FÉN., Tél. IX]
Avec ce gage.... que les dieux amateurs de la paix vous envoient, je commence, ô peuples assemblés de tant de nations, à vous faire des propositions pour établir à jamais une paix solide [ID., ib. X]
S'il était vrai qu'ils ne songeassent plus qu'à vivre en paix avec leurs voisins, ils se contenteraient de ce que nous leur avons cédé sans peine [ID., ib. X]
Les Romains, à l'abri de la paix amie des sciences et mère du loisir [ROLLIN, Hist. anc. t. XII, liv. XXV, ch. 3, art. 2, § 1]
La paix ne peut pas s'acheter, parce que celui qui l'a vendue n'en est que plus en état de la faire acheter encore [MONTESQ., Rom. 18]
Chaque monarque tient sur pied toutes les armées qu'il pourrait avoir si ses peuples étaient en danger d'être exterminés ; et on nomme paix cet état d'effort de tous contre tous [ID., Espr. XIII, 17]
Tous les traités.... sont plutôt des trèves passagères que de véritables paix [J. J. ROUSS., Projet de paix perpétuelle.]
Si vous voulez conserver la paix, soyez toujours prêts à faire la guerre avec avantage : maxime usée dans les livres, et inconnue dans la pratique [CONDIL., Étud. hist. I, 5]
Poétiquement. L'arbre de la paix, l'olivier. Pied de paix, se dit, par opposition à pied de guerre, des forces militaires que l'on réduit quand aucun conflit n'est à craindre. Mettre l'armée sur le pied de paix. Les arts de la paix, les arts auxquels la paix est favorable, par opposition aux arts de la guerre, ceux que la guerre enfante et entretient. Paix perpétuelle, projet pour l'abolition de la guerre entre les peuples civilisés.
L'ouvrage de l'abbé de Saint-Pierre sur la paix perpétuelle paraît d'abord inutile pour la produire, et superflu pour la conserver [J. J. ROUSS., Paix perp.]
Sans doute la paix perpétuelle est à présent un projet bien absurde ; mais qu'on nous rende un Henri IV et un Sully, la paix perpétuelle redeviendra un projet raisonnable [ID., ib.]
L'établissement de la paix perpétuelle dépend uniquement du consentement des souverains, et n'offre point à lever d'autre difficulté que leur résistance [ID., ib.]
Jamais projet plus grand, plus beau ni plus utile n'occupa l'esprit humain, que celui d'une paix perpétuelle et universelle entre tous les peuples de l'Europe [ID., ib.]
Mais, je vous l'avouerai, je formai des souhaits Pour que cet art si beau ne s'exerçât jamais, Et qu'enfin l'équité fit régner sur la terre L'impraticable paix de l'abbé de Saint-Pierre [VOLT., la Tactique]
Laisser en paix, ne pas guerroyer contre.
Porsenna laissa Rome en paix [BOSSUET, Hist. I, 8]
Fig.
Quelle injuste puissance Laisse le crime en paix et poursuit l'innocence [RAC., Andr. III, 1]
Fig. Il faut laisser les morts en paix, il ne faut pas mal parler d'eux. Fig. Laisser quelqu'un en paix, ne point l'importuner, le molester.
Vivez heureuse au monde, et me laissez en paix [CORN., Poly. IV, 3]
Les épicuriens.... soutinrent que les dieux ne se mêlaient pas des affaires des hommes ; et on laissa les épicuriens en paix, comme ils y laissaient les dieux [VOLT., Mœurs, Introd.]
(Cette expression, aujourd'hui familière, ne s'emploie guère que pour exprimer l'impatience que cause quelqu'un). Fig. Laisser en paix un objet, n'y pas toucher.
Malheureux, laisse en paix ton cheval vieillissant [BOILEAU, Ép. X]
Berger, retiens ta main, laisse mon voile en paix [A. CHÉNIER, Idylle imitée de la 27e de Théocrite]
Traité de paix. La paix est ratifiée.
Il fit une paix honteuse avec Sapor [BOSSUET, Histoire, I, 10]
Il ne fait aucun cas d'une paix forcée [FÉN., Télémaque, X]
Fig. Paix fourrée, paix plâtrée, fausse paix. Fig. Ne donner ni paix ni trêve à quelqu'un, le presser continuellement. Paix religieuse, convention conclue, en 1555, entre les princes protestants et Charles-Quint. Paix des dames, traité conclu en 1529 entre François Ier et Charles-Quint. La paix de Westphalie, des Pyrénées, de Nimègue, etc. le traité de paix conclu en Westphalie, aux Pyrénées, à Nimègue, etc.
Concorde, tranquillité intérieure dans les États, dans les familles, dans les sociétés particulières. La paix a été troublée dans quelques provinces.
Quand quelque dieu, voyant ses bontés négligées, Nous fait sentir son ire, un autre n'y peut rien ; L'Olympe s'entretient en paix par ce moyen [LA FONT., Filles de Min.]
Venez un peu mettre la paix entre ces personnes-ci [MOL., Bourg. gentilh. II, 4]
Ne pouvant fortifier la justice, on a justifié la force, afin que le juste et le fort fussent ensemble, et que la paix fût, qui est le souverain bien [PASC., Pens. VI, 7, éd. HAVET.]
J'étais sûr que la paix serait bientôt en Sorbonne [ID., Prov. I]
Il ne fallait pas moins d'habileté que vous en avez pour les négociations, pour faire cette paix [SÉV., 402]
Mandez-moi, je vous prie, ce qu'il y a entre la princesse d'Harcourt et vous ; Brancas est désespéré de penser que vous n'aimez pas sa fille ; M. d'Uzès a promis de remettre la paix partout [ID., 4 mai 1672]
Doutez-vous d'une paix dont je fais mon ouvrage ? [RAC., Brit. V, 3]
La paix n'habite point entre deux caractères Que le ciel a formés l'un à l'autre contraires [VOLT., Marianne, I, 1]
Il est bon de mettre la paix entre les libraires, puisqu'on ne peut la mettre entre les auteurs [ID., Lett. Thiriot, 18 juill. 1760]
Paix du roi, s'est dit des vingt-quatre heures de trêve que, dans quelques guerres civiles, les deux partis s'imposaient le jour de la fête du roi. Paix du roi, expression dont on se sert en Angleterre, pour désigner la tranquillité intérieure des villes, des provinces. Dans le moyen âge, paix de Dieu, loi qui ordonnait à tout chrétien de poser les armes les dimanches et les jours de fête. Paroles de paix, propositions pour une réconciliation.
Enfin je viens chargé de paroles de paix [RAC., Athal. III, 4]
Ministre de paix, un prêtre dont l'office est d'entretenir la paix.
Vous, ministre de paix, dans les temps de colère [RAC., Athal. II, 5]
Homme de paix, homme pacifique qui entretient la paix parmi les autres.
Ce fut là qu'après avoir quelque temps contemplé ces objets en silence, l'homme de paix me parla ainsi [J. J. ROUSS., Émïle, IV]
Juge de paix, voy. JUGE. Faire la paix, se réconcilier.
Ma colère est éteinte et notre paix est faite [MOL., D. Garc. V, 3]
Allez-vous-en faire la paix ensemble, et tâchez de l'apaiser par des excuses de votre emportement [ID., G. Dand. II, 12]
Faire sa paix, rentrer dans les bonnes grâces de quelqu'un.
Bussy a ordre de s'en retourner en Bourgogne ; il n'a pas fait sa paix avec ses principaux ennemis [SÉV., 175]
Je ferai ma paix avec le roi [HAMILT., Gram. 5]
Fig.
Réconcilions-nous, faisons notre paix avec la vérité, que nous haïssons injustement [BOSSUET, Sermons, Haine pour la vérité.]
Faire la paix de quelqu'un, le réconcilier.
Je ferai votre paix [CORN., le Ment. III, 2]
Vous n'avez qu'à me suivre, et j'ai fait votre paix [MOL., Sicilien, 17]
Paix se dit aussi des animaux.
Deux coqs vivaient en paix : une poule survint, Et voilà la guerre allumée [LA FONT., Fabl. VII, 13]
Tranquillité de l'âme.
Pour essayer à mes maux quelque paix [RÉGNIER, Dial.]
Il faut se résoudre à souffrir cette guerre [de la concupiscence et de l'amour de Dieu] toute sa vie ; car il n'y a point ici de paix [PASC., Lett. à Mlle de Roannez, 4]
J'avais espéré dans ce voyage plus de repos pour mon corps et plus de paix pour mon esprit que je n'en trouve ici [MAINTENON, Lett. à l'abbé Gobelin, 9 février 1675]
À peine je suis libre et goûte quelque paix [RAC., Mithr. I, 2]
Tout respire en Esther l'innocence et la paix [ID., Esth. II, 7]
Nulle paix pour l'impie : il la cherche, elle fuit [ID., ib. II, 9]
Et dans votre palais à vos sens agités venez rendre la paix [ID., Athal. II, 3]
Je jouissais en paix du fruit de ma sagesse [ID., ib. II, 5]
La paix de votre cœur augmente avec vos charmes [VOLT., Zaïre, I, 1]
La paix de l'âme consiste dans le mépris de tout ce qui peut la troubler [J. J. ROUSS., Ém. IV]
D'où me vient, ô mon Dieu, cette paix qui m'inonde ? [LAMART., Harm. I, 5]
Fig. Dans le langage de l'Évangile, la tranquillité que donne l'accomplissement des préceptes religieux et des volontés de Dieu.
Sans pouvoir faire paix ou trêve avecque Dieu [RÉGNIER, Sat. III]
Non, Jésus-Christ n'a pas laissé sa paix au monde [MASS., Prof. relig. 1]
De la paix du Seigneur l'instant est arrivé [P. LEBRUN, Marie Stuart, V, 3]
La paix du monde, la fausse paix, la paix qui, régnant dans le monde, ne s'appuie pas sur les préceptes divins.
Avant lui [Jésus], le monde vivait dans une fausse paix [PASC., Pens. XXIV, 61, édit. HAVET.]
La paix du monde n'est communément qu'une paix apparente, et n'a pour principe que l'intérêt propre, que le déguisement et l'artifice [BOURDAL., Instr. paix avec le proch. Exhort. t. II, p. 334]
Dans l'Écriture sainte, l'ange de paix, Jésus-Christ. Fig. Ange de paix, personne qui porte toujours les esprits à l'union, à la concorde. Loi de paix, l'Évangile. Baiser de paix, la cérémonie qui se fait à la grand'messe, quand le célébrant et ses ministres s'embrassent. Fig. et familièrement. ils se sont donné le baiser de paix, ils se sont réconciliés. Paix, nom donné à une petite plaque de métal, ciselée, maillée ou niellée, dont on fait encore usage maintenant dans les fêtes solennelles pendant l'Agnus Dei. Le nom de paix lui vient de ce qu'après avoir été baisée par le célébrant, l'acolyte, en la présentant à chacun des ecclésiastiques assistant au service divin, prononce les mots : Pax tecum.
Cette cérémonie a été établie dans le Ve siècle par le pape Innocent Ier, en remplacement de l'usage où avaient été jusqu'alors les fidèles de se donner mutuellement le baiser de paix au moment où ils se préparaient à aller recevoir la communion [LEGOARANT, ]
La paix signifie aussi la patène que le prêtre donne à baiser à l'offrande. Allez en paix, que la paix soit avec vous, formule pieuse pour la pacification des vivants.
Dans un seul entretien qu'il [Jésus-Christ] eut avec eux, il répéta jusques à trois fois : que la paix soit avec vous [BOURDAL., Instr. Paix avec le prochain, Exhort. t. II, p. 334]
Vos péchés vous sont pardonnés ; allez en paix [ID., Serm. 18e dim. après la Pentec. Dominic. t. IV, p. 102]
Que Dieu lui fasse paix, formule pieuse en faveur de l'âme d'une personne morte.
Le bon Dieu fasse paix à mon pauvre Martin ! [MOL., Sgan. 2]
Il a de l'autre monde entrepris le voyage, Et n'est point revenu. - Le ciel lui fasse paix ! [REGNARD, les Ménechm. II, 2]
La paix, le bonheur du paradis.
[Les pécheurs] éloignés du séjour de paix et de tranquillité immuable [BOSSUET, Serm. Haine pour la vérité, 1]
Poétiquement. Le séjour de l'éternelle paix, le lieu où vont les âmes des justes après leur mort.
Comme lui respirons, au bout de la carrière, Ce calme avant-coureur de l'éternelle paix [LAMART., Médit. VI]
Fig. Calme, repos, silence, éloignement des affaires. La paix des forêts. La paix des tombeaux.
Ah ! c'est que j'ai quitté pour la paix du désert La foule où toute paix se corrompt et se perd [LAMART., Harm. I, 5]
Familièrement. Être en paix et aise, vivre en paix et aise, jouir tranquillement d'une vie commode. Il ne veut que paix et aise. On dit qu'un homme est paix et aise chez lui, lorsqu'il a toutes les commodités de la vie, sans procès ni querelle.
Je suis honteux d'être chez moi paix et aise, et d'avoir quelquefois vingt personnes à dîner, quand les trois quarts de l'Europe souffrent [de la guerre de sept ans] [VOLT., Lett. Thiriot, 17 sept. 1758]
Paix et peu, il faut peu de chose pour rendre un homme heureux, à condition qu'il en jouisse en repos.
La Paix, personnifiée (avec une majuscule). La Paix était représentée avec une branche d'olivier à la main. Vespasien dédia un temple à la Paix.
Quand la discorde encor toute noire de crimes.... Avec cet air affreux qui fait frémir la Paix [BOILEAU, Lutr. I]
Terme de jeux. Se dit, au pharaon, d'une manière de plier sa carte pour annoncer qu'on ne joue que ce qu'on a gagné sur cette carte.
10° Os plat et large d'une épaule de veau ou de mouton, quand la chair en a été ôtée.
11° Paix ! interjection dont on se sert pour faire faire silence. Paix-là, messieurs. Eh ! paix donc. Chut, paix !
Sganarelle : Apprenez de moi, qui suis votre valet, que le ciel punit tôt ou tard les impies, qu'une méchante vie amène une méchante mort, et que.... - D. Juan : Paix ! [MOL., le Festin, I, 2]
Paix, coquin que vous êtes, vous ne savez ce que vous dites [ID., ib. II, 2]
Paix, tais-toi, parle bas, tu sauras mon dessein [REGNARD, Fol. amour. I, 1]
Certain huissier, étant à l'audience, Criait toujours : paix-là ! messieurs, paix-là [J. B. ROUSS., Épigr. I, 9]

PROVERBE

    Qui de tout se tait, de tout a paix.

REMARQUE

  • 1. Paix, dans la locution en paix, n'ayant point d'article, ne peut ensuite être représenté par un pronom, à moins que le sens ne soit très clair. Ainsi on ne condamnera pas ces phrases-ci :
    Laissez l'Église en paix, et je vous y laisserai [PASC., Prov. XVIII]
    Mettons-nous en paix avec Dieu, et nous l'aurons avec les hommes [MASS., Carême, Mot. de conv.]
  • 2. Féraud remarque que dans le sens de tranquillité de l'âme, paix ne se joint pas avec les adjectifs possessifs, et qu'on ne dit pas : ma paix, sa paix, leur paix, comme on dit ma tranquillité, sa tranquillité, leur tranquillité.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Pais à saint yglise [, Lois de Guill. 1]
    Seit qui l'ocie [Roland], toute pais puis auriomes [, Ch. de Rol. XXVIII]
    Pais ne amour [je] ne dei [dois] à paien rendre [, ib. CCLXII]
  • XIIe s.
    Qui d'oïr et d'entendre a loisir et talant, Fasse pais, si escoute bone chançon vaillant [, Sax. I]
    En pais [nous] tenons nos terres, ses [si les] faisons gaaignier [cultiver] [, ib. XVI]
    Bien [je] cuidai vivre sans amour Dès ore en paix tout mon aé [âge] [, Couci, III]
    De tout le lor [leur] rien ne demande, Fors le marchié de la viande, Pais de venir et pais d'aler, Et pais de viande achater [, Rou, ms. p. 14, dans LACURNE]
  • XIIIe s.
    Moult orent li baron de peine toute la nuit et toute cele semaine, et li dus de Venise ausi, pour faire la pais [VILLEH., L]
    Il dist et afrema en soy meymes que jamais, en jour de sa vie, ses cuers [son cœur] ne seroit aise ne à pais, desci à donc qu'il en seroit vengiés [, Chron. de Rains, p. 58]
    De ma pès faire convoiteux [, la Rose, 3165]
    Se je fes pes à mes anemis et lor doins du mien por peur qu'il ne m'ocient ou mehaingnent [BEAUMANOIR, XXXIV, 31]
    Quant ce vint à la pez donner, je vi que le clerc qui aidoit la messe à chanter, estoit grand, noir, megre et hericiés [JOINV., 279]
    Deus moult vaillans bachelers qui estoient en grief courine [discorde] l'un vers l'autre, ne nulz n'en pooit faire la pez [ID., 214]
  • XIVe s.
    Quant est pour recevoir bien et profit de son ami bien fortuné, l'en y doit aler tout à paes et sans soy haster [ORESME, Eth. 291]
    Item en quelle maniere, si comme tout à pais ou fort et impetueusement [ID., ib. 61]
  • XVe s.
    À ces mots je laissai le chevalier en paix [FROISS., II, III, 11]
    Luy fut donnée en mariage dès jeunesse par l'accord des deux royaumes d'Angleterre et d'Escoce, et par paix faisant [ID., liv. I, p. 3, dans LACURNE]
    Je ne puis demourer en paix, Fortune ne m'y veult laisser [CH. D'ORL., Bal. 39]
    Vivre du sien et qu'on puist demourer En paix de cueur.... [E. DESCH., Manière d'estre à la cour.]
    Et avient aucunes fois que par l'orgueil et bobant de la femme le mary prend riote à un autre aussi puissant et plus que lui, pour le banc de leurs femmes, et pour la paix [la patène], et se debatent et combatent ; car l'une veult aller devant l'autre [, Les 15 joyes de mariage, p. 114]
    Pour l'honneur de la très grande beauté de sa personne, voulentiers sçauroye qui elle est, saulve sa reverence et sa paix [contentement]. Sire, dist elle, quand vous dites que vous voulez saulver sa paix, deporter vous convient de celle demande ; car, se le vous disois, ce ne seroit pas sa paix [, Perceforest, t. v, f° 20]
    Les feit endormir au gyron l'un de l'autre, et en ce point dormirent paix et aises jusques à heure de none qu'il faisoit chaud, bel et clair [, ib. t. v, f° 35]
    Un porte paix d'or, où il y a un angle [ange] tenant un crucifix, couvert par dessus d'un cristal [DE LABORDE, Émaux, p. 427]
    Comme Martin chantoit la messe, Son hoste estoit de lepre plain, En baisant la paix eubt liesse, Car il fust gueri tout à plain [ID., ib. p. 428]
  • XVIe s.
    Paix de par le dyable, paix [RAB., Pant. II, 18]
    Et voulentiers feust retourné à Paris pour faire sa paix avecques la dame [ID., ib. II, 24]
    Je me ressouviens d'une response qui fut faite à la cour à un qui ne parloit jamais que de guerre, encore qu'il fust paix [LANOUE, 202]
    La douce jouissance d'une bonne et fleurissante paix [D'AUB., Hist. II, 252]
    Le zele et la devotion qu'il [Coligny] a porté à sa religion font foy de tout, et, qui plus est, les paix qu'il a faites ; car, aussitost que le roy luy accordoit et à ses partisans l'exercice de leur religion, le voilà qu'il mettoit aussitost les armes bas [BRANTÔME, Cap. franç. t. III, p. 158, dans LACURNE]
    Au bout de deux ans, la paix se renouvela, qu'on appelloit la paix boiteuse et mal assise, parce qu'elle avoit esté commencée par M. de Malasise et par M. de Biron, qui estoit boiteux [ID., ib. t. IV, p. 102]
    Homicides ne pourront intenter action soit reelle ou personnelle, jusques à ce qu'ils auront fait apparoir de corps deffendant, ou fait paix à partie et obtenu remission [, Nouv. coust. gén. t. II, p. 55]
    Imposer la paix entre les parties tant dehors que dedans les villes ; ce qui arrive en trois sortes de manieres : sçavoir, par le bailly et la loy en office, ce que l'on appelle la paix du seigneur ; la seconde est une paix de la justice, laquelle est accordée à la requisition de l'une ou de l'autre des parties ; et la troisieme est une paix amiable, laquelle l'une ou l'autre des parties demandent [, ib. t. I, p. 1112]
    La paix est la feste de tous saints [COTGRAVE, ]
    Baston porte paix quant et soi [ID., ]
    Mieux vaut en paix un œuf, qu'en guerre un bœuf [ID., ]
    Maison de la paix [hôtel de ville] [DU CANGE, pax.]
    Il y aura tel qui avec sa plume gaignera sa demi-douzaine d'escus par jour, paix et aise [CHOLIÈRES, Contes, t. I, Matinée 8, p. 229, dans POUGENS]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourg, poi ; wallon, pâie, paûie ; prov. patz ; esp. paz ; ital. pace ; du lat. pacem, de même radical que pacisci (voy. PACTE). D'après Lamonnoye, paix, interjection, signifiant silence, vient du grec, qui a en effet ce sens ; mais il n'est pas nécessaire de recourir à ce mot pour faire de paix une interjection avec le sens de silence.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PAIX. Ajoutez :
    12°
    Paix castrense (en bas-latin pax castrensis, en allemand Burgfried), convention pour garantir la tranquillité dans le territoire d'un bourg ou castrum, [SPACH, Inventaire somm. des Arch. du Bas-Rhin, t. III, p. 19 et 260]

paix

PAIX. n. f. État de calme, de repos, de silence, éloignement du bruit ou des affaires. Vous êtes ici bien en paix. On vit chez vous dans une paix profonde. Il veut achever en paix sa carrière. Jouir en paix du fruit de ses travaux. La paix des forêts, des campagnes. La paix des tombeaux. La paix du soir.

Il désigne aussi la Concorde, la tranquillité intérieure qui règne dans les États, dans les familles, dans les sociétés particulières. La paix s'est rétablie dans le royaume. La paix a été troublée dans quelques villes. La paix a été promptement rétablie. Ayez soin d'entretenir la paix dans votre famille. Vivre en paix. Cet homme aime la paix, est ami de la paix. Par analogie, Ces deux espèces d'animaux vivent en paix l'une avec l'autre. Les chiens et les chats ne sauraient vivre en paix.

Fig., Faire la paix se dit en parlant de Deux personnes qui étaient brouillées ensemble et qui se réconcilient.

Fig. Il a fait sa paix, Il est rentré dans les bonnes grâces de son maître, de son protecteur.

Juge de paix. Voyez JUGE.

Fig., Ne donner ni paix ni trêve à quelqu'un, Ne lui donner aucun relâche, le presser continuellement.

Laisser quelqu'un en paix, Ne plus le molester, ne plus l'importuner. Après m'avoir bien tourmenté, il m'a laissé en paix.

Fig., Il faut laisser les morts en paix, Il ne faut point parler mal d'eux.

Baiser de paix, Cérémonie qui se fait à la grand-messe, avant la communion, lorsque le célébrant, après avoir baisé l'autel, donne l'accolade au diacre, pour la transmettre à tout le clergé assistant.

Fam., Ils se sont donné le baiser de paix, Ils se sont réconciliés.

PAIX ou INSTRUMENT DE PAIX se dit, en termes de Liturgie, de la Tablette d'argent ou de vermeil présentée par le célébrant à ceux qui vont à l'offrande.

PAIX désigne aussi la Tranquillité de l'âme. Dieu veuille nous donner sa paix. La paix soit avec vous. Dieu est le Dieu de paix. Paix intérieure. La paix de l'âme. La paix du coeur. Son âme n'est point en paix. Être en paix avec soi-même. Mettre sa conscience en paix.

Dans l'Écriture sainte, L'ange de paix, JÉSUS-CHRIST. Par analogie, C'est un ange de paix, se dit d'une Personne qui porte toujours les esprits à la paix, à la concorde.

Il désigne aussi la Situation tranquille d'un État, d'un peuple, d'un royaume qui n'a point d'ennemis à combattre. Paix générale, universelle. Paix perpétuelle. Paix mal assurée. Proposition de paix. Demander, offrir, donner, refuser la paix. Traiter de la paix. Troubler la paix. La paix ne paraît pas prochaine. La paix semblait régner alors dans toute l'Europe. Paix sur terre et sur mer. Durant la paix. En temps de paix. En paix et en guerre. L'olivier est le symbole de la paix. La déesse de la paix ou simplement La Paix. Vespasien dédia un temple à la Paix.

Paix armée, État des nations qui, en temps de paix, se tiennent militairement prêtes à la guerre. Il se dit figurément à propos des Relations entre les familles ou les particuliers.

PAIX, absolument, signifie quelquefois Traité de paix. Faire une paix avantageuse, glorieuse. Faire une bonne paix. Faire une paix honteuse. Négocier la paix. Les préliminaires de la paix. Les conditions de la paix. Les articles de la paix. Conclure, signer la paix. Publier, proclamer la paix. La paix est ratifiée.

La paix de Westphalie, de Nimègue, d'Amiens, etc., Le traité de paix conclu en Westphalie, à Nimègue, à Amiens, etc.

Fig. et fam., Paix fourrée, Paix peu sincère, comme est fausse une médaille fourrée. Paix plâtrée, Fausse paix, faite de mauvaise foi par les deux parties, chacune ayant intention de la rompre lorsqu'elle le croira utile à ses intérêts.

PAIX est quelquefois une Sorte d'interjection dont on se sert pour faire faire silence. Paix, messieurs! Allons, paix!

paix

Paix, Pax. Quies.

Paix certaine et asseurée, Explorata pax, Pax constituta et firmata.

La paix est accordée, Conuenit pax.

Paix fourrée, Concordia subdola, Pax simulata, ac fallax. Liui. Decad. 4. lib. 3. 30.

La paix ne dura pas long temps, Non diu pax mansit.

Joyeuse paix, pour laquelle on doit faire feste, Festa pax.

Acheter la paix, Pacem redimere.

Apporter paix, Pacem ad aliquem adfere.

S'accorder et faire la paix. Conditionem pacis subire.

Accorder la paix par ce que un certain personnage sera mis à mort, Sancire foedus capite vel sanguine alterius cum aliquo.

Confermer la paix, Pacem confirmare.

Ce temps pendant qu'on esperoit la paix, Dum in spe pax fuit.

Une paix fourrée, Bellum pacis nomine inuolutum. B. ex Cic.

Je ne demande que paix et amour, Quieta consilia posco. B.

Il ne demande que paix, Huic quietis consiliis opus est. Budaeus ex Liuio.

Entretenir la paix, Pacem retinere.

Donner paix, Pacem dare.

Faire la paix, Pacem agere, vel conciliare, aut facere.

Faire paix avec quelque peuple, Pangere pacem cum populo aliquo.

Faire sa paix avec le peuple, se remettre en grace avec luy, Reconciliare sibi animos populi.

Faire la paix et appoinctement entre aucuns, Reconciliare aliquos.

Faire la paix d'aucun envers un autre, Animum alicuius recolligere alteri.

Qui fait paix, Pacificus.

Qui fait paix entre aucuns, Pacificator.

Impetrer la paix en donnant quelque chose par prieres, ou autrement, Pacem re aliqua sibi redimere.

Laisse-moy en paix, Omitte me.

Il ne les laissoit en paix, Fatigabat eos precibus. B. ex Liu.

Il n'y aura paix qui tienne, Pax non coagmentabitur. B.

Mettre paix, Pacem conciliare.

Pourchasser la paix, Solicitare pacem.

Recevoir la paix, s'accorder à faire la paix, Conditionem pacis subire.

Remettre aucuns en paix comme ils estoient auparavant, Faire l'appoinctement entre eux, In pristinam concordiam reducere distractos, Reconciliare.

Envoyer Ambassades pour traicter de la paix, Mittere legatos ad aliquem de pace.

Il tend à faire paix, Spectat ad concordiam.

Vivre en paix, Pacem agitare.

En paix et tranquillité, Quiete.

Tout en paix, Mature.

Qui aime paix, Amator pacis.

Qui porte paix, Pacifer.

paix


PAIX, s. f. [, ê ouv. et long.] 1°. L'état d'un peuple, qui n'est point en guerre. "Longue, heureûse paix. "Paix sûre, ou, mal assurée. Traité de paix. Négocier une paix. = La paix de Westphalie, des Pyrénées, de Nimègue, etc. c. à. d. qui a été conclue à Nimègue, à Munster et à Osnabrug en Westphalie, etc. = 2°. Concorde dans les familles, dans les comunautés. "Être, vivre en paix. Entretenir, mettre la paix. "C' est une maison de paix. Laisser quelqu'un en paix, ne le plus molester ou importuner. = Ils ont fait la paix, ils se sont réconciliés. Il a fait sa paix, il est rentré dans les bones grâces de son maître, de son protecteur. = 3°. Tranquilité de l'âme. Paix intérieure; paix de l'âme. Être en paix avec soi-même. La paix soit avec vous. = 4°. Calme, silence. "Vous êtes ici bien en paix.
   On dit, proverbialement, il faut laisser les morts en paix, ne point parler mal d'eux. = Ne doner ni paix ni trève à quelqu'un, ni lui doner aucun relâche, le presser continuellement.
   Rem. Dans le sens de tranquilité de l'âme. (n°. 3°.) Paix, ne comporte pas les pronoms possessifs. On ne dit pas, ma paix, sa paix, leur paix, comme on dit, ma tranquilité, sa tranquilité, leur tranquilité. "Sa paix, dit Madame de Sévigné, sa résignation, son détachement sont au delà de ce que l'on voit. Ce modèle inimitable n'est pas à imiter en cela.
   On apelle paix plâtrée ou fourrée une fausse paix, une paix forcée, à laquelle on consent malgré soi. "Il falut courir vîtement à une paix plâtrée, pour éviter cette mortification. Sév.
   PAIX! Interjection, dont on se sert pour qu'on fasse silence. Paix là! Paix donc!

Traductions

paix

Friede, Friedenpeace, peacefulness, restvrede, kalmte, rust, vreeמרגוע (ז), נוח (ז), שלום (ז), שפיות (נ), שָׁלוֹם, נוֹחַ, מַרְגּוֹעַ, שלוםvredeسلام, سَلَامٌpaumírfredειρήνη, ειρηνικάpacopazآشتیrauhabékefriðurpace, quiete平和, 平穏paxtaikafredpokój, ciszapazмирmirмирfredbarış和平mir평화ความสงบเรียบร้อยsự yên tĩnhмир和平 ()
nom féminin
1. situation sans conflit, sans guerre vivre en paix avec ses voisins
2. ne pas déranger qqn

paix

[pɛ] nf
peace
une paix durable → a lasting peace
en paix [reposer, vivre] → in peace
qu'il repose en paix → may he rest in peace
en paix avec soi-même → at peace with oneself
faire la paix avec [+ adversaire, pays] → to make peace with; [+ personne] (après une dispute) → to make it up with
Les deux pays ont fait la paix → The two countries have made peace.
Laure a fait la paix avec son frère → Laure made it up with her brother.
(pour lire, travailler)peace, peace and quiet
avoir la paix → to have some peace and quiet
J'aimerais bien avoir la paix → I'd like to have some peace and quiet.
fiche-lui la paix! → leave him alone!