palé


Recherches associées à palé: paléolithique

pale

PALE. (L'A se prononce bref.) n. f. Sorte de petite vanne qui sert à ouvrir et à fermer le bief d'un moulin, la chaussée d'un étang, selon qu'on veut lâcher les eaux ou les retenir. Lever, baisser la pale du moulin.

PALE se dit aussi de la Partie d'une rame, d'un aviron, qui est plate et qui entre dans l'eau.

Il se dit, en termes d'Aviation, de Chacune des deux ailes de l'hélice.

pale

PALE. (On écrit quelquefois Palle.) n. f. T. de Liturgie. Carton carré garni ordinairement de toile blanche et servant à couvrir le calice quand on dit la messe.

pâle

PÂLE. adj. des deux genres. Qui est d'un blanc terne, qui est décoloré, en parlant du Visage. Avoir le teint pâle, le visage pâle, les lèvres pâles. Être pâle de colère, de fureur. Pâle comme un linge.

Poétiquement, Les pâles ombres, Les âmes des morts.

PÂLE se dit aussi d'une Lumière faible, terne, blafarde. Le soleil est bien pâle aujourd'hui. Les pâles rayons de la lune. Cette bougie, cette lampe ne jette qu'une lumière pâle. La lueur pâle des éclairs.

Il se dit aussi des Couleurs qui sont peu chargées, qui ne sont pas vives. Un bleu pâle. Du jaune pâle. De l'or pâle. La couleur de ces rideaux est devenue bien pâle.

Pâles couleurs. Voyez CHLOROSE.

PÂLE se dit quelquefois, figurément, des Ouvrages de l'esprit quand ils manquent d'éclat, de couleur. Un style pâle. Une pâle imitation. On dit dans le même sens Un pâle imitateur.

pale

Pale, f. penac. Oiseau fort semblable au Heron blanc, n'estoit son bec qui à l'extremité est rond et large. Il en est de deux especes: l'une plus grande nommée Poche: et l'autre plus petite, nommée Pale, ou Cueillier, à cause de la forme de son bec.

pale


PALE, s. f. [l'a est bref. = On ne voit pas pourquoi les Dictionaires et l'Acad. elle-même, qui écrivent malle, salle, etc. avec 2 ll, écrivent pale avec une seule.] 1°. Carton carré, garni ordinairement de toile blanche, qui sert à couvrir le calice pendant la Messe. = 2°. Pièce de bois qui sert à une écluse. = 3°. Le bout plat d' une rame, d'un aviron.

pâle


PâLE, adj. [L'â est long.] 1°. En parlant des persones, blême, qui est de couleur tirant sur le blanc. "Il, ou elle est bien pâle. "Pâle comme un mort, ou comme la mort. "Teint, visage pâle. = Il régit quelquefois la prép. de: pâle de colère, de frayeur. = 2°. En parlant des couleurs: qui manque de vivacité. "Bleu, jaûne pâle.