paleron

(Mot repris de palerons)

paleron

n.m.
En boucherie, morceau de viande correspondant au membre antérieur du bœuf.

PALERON

(pa-le-ron) s. m.
Partie plate et charnue de l'épaule de certains animaux. Cheval blessé au paleron. Terme de boucherie. Partie du bœuf entre les côtes, les plates côtes, le gîte, le pis, puis le talon du collier, et allant en pointe sur l'échine.
Le paleron est situé à la région supérieure et postérieure de l'épaule, dans le voisinage de l'angle que l'omoplate présente dans cette partie ; il est nécessairement double, un à droite, l'autre à gauche [BAUDEMENT, Livre de la Ferme, t. I, p. 915]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les muscles qui meuvent le bras et le paleron [omoplate], s'implantent sur l'os du bras ou au paleron [PARÉ, I, 8]

ÉTYMOLOGIE

  • Dérivé de pale 1, comme aileron de aile, et désignant ce qui est aplati.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • PALERON. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
    Homoplata, paleron [J. DE GARLANDE, § 4]

paleron

PALERON. n. m. Partie de l'épaule qui est plate et charnue. Il n'est usité qu'en parlant de Certains animaux. Ce cheval est blessé au paleron. En termes de Boucherie, Un morceau de boeuf dans le paleron.

paleron


PALERON, s. m. [2e e muet.] Cette partie de l'épaule, dans certains animaux, qui est plate et charnûe. "Ce cheval est blessé au paleron.