palmé, ée


Recherches associées à palmé, ée: palmier

PALMÉ, ÉE

(pal-mé, mée) adj.
Terme de botanique. Qui ressemble à une main ouverte ; il se dit des racines, feuilles, lobes ou nervures qui s'écartent en divergeant d'un point commun et dans un même plan. Racine palmée. Les feuilles palmées sont, d'après la profondeur de leurs incisions, palmatifides, palmatipartites ou palmatiséquées. Demi-palmé, qui n'est palmé qu'à moitié.
Il se dit des oiseaux dont les doigts sont réunis par une membrane.
Nous devons diviser en deux grandes familles la nombreuse tribu des oiseaux aquatiques ; car, à côté de ceux qui sont navigateurs et à pieds palmés, la nature a placé les oiseaux de rivage et à pieds divisés [BUFF., Ois. t. XIII, p. 346]
Demi-palmé, ou semi-palmé, se dit des pieds des oiseaux, quand la membrane qui les unit entre eux ne s'étend que jusqu'à la seconde phalange ; et toti-palmés, quand la membrane embrasse toutes les phalanges. Palmé se dit aussi des pieds des mammifères, quand les orteils sont réunis jusqu'au bout par une membrane partant de leur base ; il y a aussi des reptiles à doigts palmés.
Antilope palmé, antilope qui a des cornes garnies d'une empaumure aplatie.
Hibou palmé, hibou qui porte sur les ailes une tache palmée.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. palmatus, de palma, paume de la main.