palpable

(Mot repris de palpables)

palpable

adj.
1. Que l'on peut sentir au toucher : Une humidité palpable réel, sensible ; impalpable, insensible
2. Qui est évident ; que l'on peut vérifier : Les conséquences palpables du krach tangible, vérifiable ; éventuel, hypothétique, supposé

PALPABLE

(pal-pa-bl') adj.
Qui peut être palpé, c'est-à-dire touché avec intention.
Nous combinons des points colorés ; il [l'aveugle] ne combine, lui, que des points palpables [DIDEROT, Lett. s. les aveugles.]
L'être incompréhensible qui embrasse tout, qui donne le mouvement au monde, et forme tout le système des êtres, n'est ni visible à nos yeux, ni palpable à nos mains [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Substantivement.
Le jour où l'on a dit.... que toutes les idées venaient par les yeux et par les oreilles, et qu'il n'y avait de vrai que le palpable [STAËL, Allemagne, III, 4]
Fig. Clair, évident, par comparaison avec ce qui peut se toucher.
Preuves solides et palpables [PASC., dans COUSIN]
Dieu rend cette suite palpable par des faits [BOSSUET, Hist. II, 13]
C'est une leçon sensible et palpable pour nous [BOURDAL., Pensées, t. II, p. 486]
Quelques obligations plus palpables et plus connues [MASS., Carême, Confess.]
Les gens de goût jugeront peut-être que nous aurions pu nous dispenser de faire sentir à nos lecteurs la différence si évidente et si palpable de Fléchier et de Racine [D'ALEMB., Éloges, Fléch.]
Je nomme faits palpables ceux dont le simple bon sens peut juger, ou à l'égard desquels il peut s'assurer facilement qu'il n'y a point de méprise [BONNET, Paling. XVIII, 2]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ceste belle assemblée fait un digne corps ymaginable et non palpable [CHRIST. DE PISAN, Charles V, I, 4]
  • XVIe s.
    Les bestes ne se contentent, ni ne se paissent d'opinions et de fantasies, mais de ce qui est present, palpable et en verité [CHARRON, Sagesse, I, 38]
    Raisons naturelles et palpables [MONT., I, 176]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. palpable ; portug. palpavel ; ital. palpabile ; du lat. palpabilis, de palpare, palper.

palpable

PALPABLE. adj. des deux genres. Qu'on peut palper, qui se fait sentir au toucher. Une tumeur, une grosseur palpable.

Il signifie, au figuré, Qui est clair, dont on peut se rendre compte, dont on touche du doigt la réalité. Il a si bien expliqué la chose, qu'il nous l'a rendue palpable. Une preuve palpable.

palpable


PALPABLE, adj. *PALPER, v. act. Le 1er se dit de ce qui se fait sentir au toucher, ou qui est sensible à l'esprit; clair et facile à comprendre. "Les corps solides sont palpables. "Ce raisonement est palpable. = * Palper, toucher. Il est bâs et populaire; les Dictionaires ne le mettent point. "Palper de l'argent. = On est surpris de trouver ce mot dans l'Hist. d'Angl. traduite par Mde. B.... "La Cour de Rome trouva toujours le moyen de palper cet argent. = Ce mot n' est bon que pour le st. burlesq. ou plaisant ou moqueur. "Vous afectez de prendre de l'humeur: vous jetez le manche aprês la cognée: vous nous déclarez indignes de voir votre manuscrit et déchus à jamais du droit de le palper. Anon.

Synonymes et Contraires
Traductions

palpable

משיש (ת), מָשִׁישׁ

palpable

palpable

palpable

palpable

palpable

palpabile

palpable

palpável

palpable

واضح

palpable

namacalny

palpable

만져서

palpable

påtaglig

palpable

[palpabl] adj
[émotion] → palpable
L'émotion était palpable → The emotion was palpable.
[preuves] → tangible