palpitation

palpitation

n.f.
1. Mouvement de ce qui palpite : Avoir une palpitation à la paupière frémissement, tressaillement
2. (Surtout pl.) Battements du cœur plus fréquents, plus violents qu'à l'accoutumée : Avoir des palpitations.

PALPITATION

(pal-pi-ta-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Agitation convulsive d'une partie du corps.
Particulièrement. Palpitations de cœur, ou, absolument, palpitations, battement violent et déréglé du cœur.
Il était souvent attaqué de vapeurs, et sujet à des palpitations de cœur violentes [MAIRAN, Éloges, Boulduc.]
Souviens-toi des larmes délicieuses qui coulaient de nos yeux, des palpitations qui suffoquaient nos cœurs agités, des transports qui nous élevaient au-dessus de nous-mêmes, au récit de ces vies héroïques qui rendent le vice inexcusable et font l'honneur de l'humanité [J. J. ROUSS., Hél. II, 11]
Le moment de palpitation qui suit un grand plaisir est encore un moment fort doux [DIDEROT, Mém. t. I, p. 342, dans POUGENS]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Palpitation de cœur [PARÉ, XXIV, 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. palpitationem, de palpitare, palpiter.

palpitation

PALPITATION. n. f. Battement du coeur, lorsqu'il devient plus fort, plus sensible qu'à l'ordinaire. Il a une palpitation de coeur continuelle. Il est sujet à des palpitations de coeur. Il a des palpitations, de violentes palpitations.

Il se dit, par extension, d'une Agitation convulsive de quelque partie du corps. Il a une palpitation à l'artère du cou, à la paupière.

Traductions

palpitation

getril, hartklopping

palpitation

palpitação

palpitation

palpitazione

palpitation

palpitación

palpitation

خفقان

palpitation

心悸

palpitation

心悸

palpitation

hjertebanken

palpitation

動悸

palpitation

hjärtklappning

palpitation

[palpitasjɔ̃] nfpalpitation