pamphlet

(Mot repris de pamphlets)

pamphlet

[ pɑ̃flɛ] n.m. [ mot angl., de Pamphilet, comédie en vers latins du xiie siècle ]
Écrit satirique, dirigé contre qqn, une institution, un groupe ; libelle, mazarinade.

PAMPHLET

(pan-flè ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des pan-flè-z odieux) s. m.
Petit livre de peu de pages.
Je lui ai écrit pour le prier de m'envoyer par la première commodité un pamphlet qui a pour titre Dutch-politics [politique hollandaise] [BAYLE, Lett. à des Maizeaux, 1er déc. 1705]
Il prétend prouver dans sa brochure appelée en anglais pamphlet, que le texte de l'Écriture est corrompu [VOLT., Dict. phil. Bethsamès.]
Il devait lui sembler [à Napoléon], à écouter ce bruit dans les pamphlets du temps, que le maître manquait partout [VILLEMAIN, Souven. contemp. les Cent-Jours, II]
Il se prend souvent en mauvaise part.
L'approbateur du pamphlet [DIDEROT, Claude et Nér. II, 109]
La religion fut attaquée avec toutes les armes, depuis le pamphlet jusqu'à l'in-folio [CHATEAUBR., Génie, I, I, 1]
Je lui demandai ce que c'était qu'un pamphlet, et le sens de ce mot qui, sans m'être nouveau, avait besoin pour moi de quelque explication : c'est, répondit-il, un écrit de peu de pages, d'une feuille ou deux seulement [P. L. COUR., Pamphl. des pamphl.]
Ce chef-d'œuvre divin [les Provinciales], ce sont pourtant des pamphlets, des feuilles qui parurent [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Angl. pamphlet, qui est dans Shakspeare, paunflet et pamflet dans des textes de 1510, de palme-feuillet, feuillet qui se tient à la main, d'après Pegges, dans Johnston ; ce qui est probable.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • PAMPHLET. - ÉTYM. À la conjecture palme feuillet, M. Gaston Paris, Rev. critique, 26 sept. 1874, p. 197, en oppose une autre : il signale que, dans la seconde moitié du XIIIe siècle, Pamflette est cité par Dirk van Asenede dans sa traduction néerlandaise de Flore et Blanchefor (v. 333) ; or Pamflette est le nom vulgaire de Pamphilus, espèce de comédie en vers latins du XIIe siècle ; appuyé là-dessus, il dit : " Je suis porté à croire que de cette forme diminutive dérive le mot anglais pamphlet, dont l'origine a tant exercé les érudits. Ce serait une preuve de plus de la grande popularité de notre poëme au XVe siècle. " Dans la manière de voir de M. G. Paris, le nom vulgaire de la comédie latine, très connue alors à cause d'un rôle remarquable de vieille entremetteuse, serait devenu le nom commun des feuilles volantes satiriques. Ce pamflette du XIIIe siècle est certainement une trouvaille ; et le rapprochement est fort ingénieux. Pour qu'il devînt certain, il faudrait quelques intermédiaires avant les textes de 1510, les plus anciens que l'on connaisse jusqu'à présent pour l'emploi de ce mot.

pamphlet

PAMPHLET. n. m. Mot emprunté de l'anglais où il signifie Brochure. Il se dit en français d'un Écrit satirique, d'un tour violent, contre quelqu'un ou quelque chose. Les pamphlets de Paul-Louis Courier.

pamphlet


PAMPHLET, ou PAMFLET, s. m. [Pan-flè: 2e è moy.] Brochûre. Mot anglais naturalisé en France. C'est un mot à la mode. On le dit souvent par mépris et dans le st. critiq. M. l'Ab. Grosier, comparant Voltaire à Sénèque, dit: "Que pensera la postérité, quand elle comparera ses maximes de bienfaisance, d'humanité, de modération avec les satires amères et les pamphlets calomnieux qu'il Voltaire) s'est si souvent permis dans le cours de ses querelles."

Synonymes et Contraires

pamphlet

nom masculin pamphlet
Petit écrit polémique.
critique, diatribe, mazarinade, réquisitoire, satire -littéraire: factum, libelle, philippique.
apologie, éloge, panégyrique -littéraire: dithyrambe.
Traductions

pamphlet

כתב פלסתר (ז), כתב שטנה (ז), כְּתַב פְּלַסְתֵּר

pamphlet

pamflet

pamphlet

pamphlet, lampoon

pamphlet

libello

pamphlet

folleto

pamphlet

panfleto

pamphlet

Памфлет

pamphlet

小册子

pamphlet

小冊子

pamphlet

[pɑ̃flɛ] nmsatirical tract