papas

papas

[ papas] n.m. [ du gr. pappas, père ]
Prêtre d'une Église chrétienne d'Orient.

PAPAS1

(pa-pâ) s. m.
Prêtre, évêque ou patriarche de l'Église grecque.
La confession était pratiquée [chez les Russes], mais ce n'était que dans le cas des plus grands crimes ; alors l'absolution leur paraissait nécessaire, mais non le repentir : ils se croyaient purs devant Dieu avec la bénédiction de leurs papas [VOLT., Charles XII, 1]
Aujourd'hui, on dit plutôt pope, en parlant des prêtres russes.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et quant il entra dans Thebes, dont peussiés voir un si grant polucrone de palpas et d'alcontes [archontes] et d'ommes et de femmes [H. DE VALENC., XXXIII]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, père.

PAPAS2

(pa-pâs') s. m.
Nom qu'on donne quelquefois aux topinambours.

papas

PAPAS. (On prononce l'S.) n. m. Nom que les peuples chrétiens du Levant donnent à leurs prêtres. Un papas arménien. Un papas grec.