parafé, ée, ou paraphé, ée


Recherches associées à parafé, ée, ou paraphé, ée: parafer ou parapher

PARAFÉ, ÉE, ou PARAPHÉ, ÉE

(pa-ra-fé, fée) part. passé de parafer ou parapher
Le testament est paraphé [LA BRUY., XIV]
Fig.
Rappelez en votre mémoire vos dangereux commerces, et écoutez Tertullien qui vous dit : Prenez garde que ces lettres que vous avez écrites ne soient produites un jour contre vous, signées et paraphées de la main des anges [BOSSUET, Sermons, Anges gardiens, 2]