parangonner

(Mot repris de parangonné)

PARANGONNER

(pa-ran-go-né) v. a.
Comparer (sens vieilli).
Terme d'imprimerie. Faire qu'un caractère qui n'est pas du même corps que celui dont on se sert s'aligne bien avec lui.
Se parangonner, se comparer, se mettre en parallèle.
Les rois du Nord, qui ne faisaient pas difficulté de donner la main à nos rois, ont non-seulement abrogé cet usage, mais en sont venus à se parangonner à eux [SAINT-SIMON, 358, 232]
Se parangonner, se dit des fleurs qui ont tous les ans les mêmes panaches, qui se conservent les mêmes sans dégénérer.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Vient-il à parangonner ses exploits avecques ceulx d'Agesilaus... ? [MONT., III, 155]
    Je veux seulement parangonner l'impetuosité des canons avecques celle des foudres [PARÉ, IX, 2e disc.]

ÉTYMOLOGIE

  • Parangon ; espagn. parangonar ; ital. parangonare.

parangonner

PARANGONNER. v. tr. T. d'Imprimerie. Aligner ensemble des caractères de différents corps.
Traductions

parangonner

paragon