parfournir

PARFOURNIR

(par-four-nir) v. a.
Fournir en entier, achever de fournir. Terme de palais. Contribuer subsidiairement, ou donner sa part pour achever un payement.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Dont sont Breton esvigouré ; Le champ avant ont recouvré ; Bien fu la pointe parfurnie, Et mainte sele i ot vuidie [, Brut, f° 91, dans LACURNE]
  • XIVe s.
    Pour parfournir ce noble affaire [, l'Alchm. à nat. 334]
  • XVe s.
    Et faisoient grands pourveances pour cette grant feste parfournir [FROISS., I, I, 148]
  • XVIe s.
    La fortune parfournit [parfit] ce à quoy l'art n'avoit peu atteindre [la peinture de l'écume à la gueule d'un chien] [MONT., I, 254]
    Puis que je suis entré en cette quarriere, je la veux parfournir [LANOUE, 346]

ÉTYMOLOGIE

  • Par, fournir.