parier

(Mot repris de pariés)
Recherches associées à pariés: prairies

parier

v.t. [ du lat. pariare, être égal, de par, égal ]
1. Mettre en jeu qqch, une somme dans un pari : Je parie qu'il ne sera pas élu. Elle a parié vingt euros avec son ami qu'il ne pouvait pas grimper à cet arbre.
2. Affirmer, soutenir qqch comme très probable : Je parie qu'il va téléphoner.
v.t. ind.
(sur, pour) Mettre un enjeu sur un gagnant présumé : Il a parié sur ce cheval jouer, miser

parier


Participe passé: parié
Gérondif: pariant

Indicatif présent
je parie
tu paries
il/elle parie
nous parions
vous pariez
ils/elles parient
Passé simple
je pariai
tu parias
il/elle paria
nous pariâmes
vous pariâtes
ils/elles parièrent
Imparfait
je pariais
tu pariais
il/elle pariait
nous pariions
vous pariiez
ils/elles pariaient
Futur
je parierai
tu parieras
il/elle pariera
nous parierons
vous parierez
ils/elles parieront
Conditionnel présent
je parierais
tu parierais
il/elle parierait
nous parierions
vous parieriez
ils/elles parieraient
Subjonctif imparfait
je pariasse
tu pariasses
il/elle pariât
nous pariassions
vous pariassiez
ils/elles pariassent
Subjonctif présent
je parie
tu paries
il/elle parie
nous pariions
vous pariiez
ils/elles parient
Impératif
parie (tu)
parions (nous)
pariez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais parié
tu avais parié
il/elle avait parié
nous avions parié
vous aviez parié
ils/elles avaient parié
Futur antérieur
j'aurai parié
tu auras parié
il/elle aura parié
nous aurons parié
vous aurez parié
ils/elles auront parié
Passé composé
j'ai parié
tu as parié
il/elle a parié
nous avons parié
vous avez parié
ils/elles ont parié
Conditionnel passé
j'aurais parié
tu aurais parié
il/elle aurait parié
nous aurions parié
vous auriez parié
ils/elles auraient parié
Passé antérieur
j'eus parié
tu eus parié
il/elle eut parié
nous eûmes parié
vous eûtes parié
ils/elles eurent parié
Subjonctif passé
j'aie parié
tu aies parié
il/elle ait parié
nous ayons parié
vous ayez parié
ils/elles aient parié
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse parié
tu eusses parié
il/elle eût parié
nous eussions parié
vous eussiez parié
ils/elles eussent parié

PARIER

(pa-ri-é) , je pariais, nous pariions, vous pariiez ; que je parie, que nous pariions, que vous pariiez.
V. n. Aller de pair.
La Varenne, employé par Henri IV en affaires secrètes en Espagne et ailleurs, est parvenu à parier avec ses ministres, à se faire compter par les plus grands seigneurs [SAINT-SIMON, 168, 265]
Il [Larochefoucauld] ne put parier de mérite à la guerre ni dans le cabinet avec MM. de Bouillon et de Turenne [ID., 337, 176]
Vieilli en ce sens.
V. a. Faire un pari, une gageure (par extension du sens de mettre en égalité, les paris étant des sommes égales entre elles).
Je parie cent louis qu'il en ira comme je dis [HAMILT., Gramm. 7]
Vous savez qu'un fou d'Anglais parie vingt contre un, à bureau ouvert, dans Londres, qu'on vous mènera prisonnier en Angleterre avant quatre mois [VOLT., Lett. Richelieu, avr. 1765]
Il y avait à parier un nombre égal à celui de tous les hommes qui ont peuplé de tous les temps la Russie contre l'unité, que ce génie [de Pierre le Grand], si contraire au génie de sa nation, ne serait donné à aucun Russe [ID., Russie, Anecdotes.]
Parier l'infini qu'une chose n'est pas, c'est assurer qu'elle est impossible [D'ALEMB., Quest. calc. Probab. Œuv. t. IV, p. 310, dans POUGENS.]
Il y a à parier, beaucoup à parier, gros à parier, tout à parier que.... c'est-à-dire il est presque certain que.... Par exagération, parier sa tête, certifier absolument.
Je parie ma tête que le marquis ne se fût jamais réconcilié avec sa fille [MIRABEAU, Lett. orig. t. III, p. 303, dans POUGENS]
Absolument.
Il se joue un jeu, à l'extrémité de cette distance infinie [infini qui nous sépare de Dieu], où il arrivera croix ou pile [que Dieu est ou n'est pas] ; que gagerez-vous ?... encore que celui qui prend croix et l'autre soient en pareille faute, ils sont tous deux en faute : le juste est de ne point parier. - Oui, mais il faut parier, cela n'est pas volontaire, vous êtes embarqué ; lequel prendrez-vous donc ? [PASC., Pens. X, 1, éd. HAVET.]
Parier à coup sûr, parier avec la certitude de gagner. Au turf, parier contre un cheval 7 ou 9 contre 1, équivaut à dire à son adversaire : si ce cheval gagne, je vous payerai 7 ou 9 ; s'il perd, vous me donnerez 1 ; la formule s'écrit en abrégé 9/1, neuf contre un.
Au jeu, parier pour quelqu'un, ou, simplement, parier, gager que celui des deux joueurs qu'on désigne gagnera la partie.
Deux joueurs égaux jouant en quatre parties liées, si l'un en a gagné trois et l'autre deux, il faut raisonner assez juste pour déterminer précisément que l'on peut parier trois pour celui qui a les trois parties, et un seulement pour celui qui en a deux [FONTEN., Bernoulli.]
Fig. Affirmer, soutenir. Je parie qu'il a dit cela.
Voyez-le entrer dans un sermon où il apporte un zèle tout dévot.... que le prédicateur vienne à paraître : si.... son barbier l'a mal rasé.... je parie la perte de la gravité de notre sénateur [PASC., Pensées, III, 3, édit. HAVET.]
J'ai une idée si agréable de Marseille que je suis assurée que vous n'avez pas pu vous y ennuyer, et je parie pour cette dissipation contre celle d'Aix [SÉV., 521]
Je parierais que Duclos, à qui je n'ai pas dit mon secret, et qui par conséquent en était le maître, est le seul qui me l'ait gardé [J. J. ROUSS., Conf. IX]
J'aurais parié que cette pièce aurait obtenu quelque succès à la représentation [GRIMM, Corresp. t. I, p. 60, dans POUGENS]
C'est une sérieuse conférence, je le parierais bien [GENLIS, Théât. d'éduc. la Bonne mère, I, 2]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quel champion se parira à un tel homme ?... [AMYOT, Thésée, 1]
    En ces mois-là, naturellement les jumens entrenten rut ou en amour.... elles perdent presques le manger du desir qu'elles ont de parier [O. DE SERRES, 305]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, parier, associer, joindre ; provenç. pariar, co-partager ; du lat. pariare, balancer un compte, égaler, de par, égal.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • PARIER (pa-rié), s. m.
    Celui qui possède au pair un évolage [, Gaz. des Trib. 9 et 10 sept. 1872, p. 889, 3e col.]

parier

PARIER. v. tr. Mettre une somme dans un pari. Ils ont parié deux cents francs.

Il signifie, par extension, Soutenir une chose sans aucune intention de gageure. Je parie qu'il fera cette sottise. Voulez-vous parier que j'ai raison? Je parie cent contre un que vous vous trompez. Je parie que vous n'en viendrez pas à bout. Les uns pariaient pour, les autres pariaient contre.

En termes de Jeu, Parier pour quelqu'un ou simplement Parier, Gager que celui des joueurs qu'on désigne gagnera la partie. Vous pariez pour monsieur, je tiens le pari, je parie contre. Pour qui pariez-vous?

Parier à coup sûr, Parier dans des conditions telles qu'on est assuré de gagner.

PARIER signifie Engager une somme au jeu et spécialement aux courses, dans l'espérance d'un gain. Parier sur un cheval, pour un cheval. Absolument, Parier aux courses. Il ne joue jamais, il ne fait que parier.

Fam., Il y a à parier, beaucoup à parier, gros à parier, tout à parier que..., Il est presque certain que, il y a de fortes raisons de croire que... Il y a à parier qu'il ne viendra pas. Du train dont nous allons, il y a gros à parier que nous n'arriverons pas avant une heure.

parier

Parier, Sponsionem facere. B. ex Plin.

On parie, Fit sponsio B. ex Iuuenale.

parier


PARIER, v. act. et n. PARIEUR, s. m. [Pari-é, ri-eur: 3e é fer. au 1er.] Parier, faire un pari. Parieur, celui qui parie. "parier le double contre le simple. Parier pour, parier contre. "Je parie que cela n'est pas. "Il y a des parieurs de part et d'aûtre, pour et contre. = On dit, dans le discours famil.: il y a à parier que, pour dire qu' une chôse est probable. Un Auteur moderne emploie singulièrement cette façon de parler. "Dès que l'on craint le mal, on n' en est guère surpris: il y a au contraire à parier que vous vous brûlerez, tandis que vous marcherez sur des charbons ardens. L'Ab. Henn. — On pourrait demander à l'Auteur s'il n'y a qu'à parier, et combien il parierait.

Synonymes et Contraires

parier

verbe parier
1.  Mettre en jeu une somme.
Traductions

parier

wetten, setzenbet, wager, lay, stake, puntwedden, wedden (om), gokken, verweddenהימר (פיעל), התערב (התפעל), הִתְעָרֵבapostarvæddevetiapostarlyödä vetoaveðjascommettereveddeapostartippa, slå vadστοιχηματίζωيُراهِنُvsadit (se)kladiti se賭ける내기를 하다założyć sięставитьพนันbahse girmekcá cượcзалог (paʀje)
verbe transitif
1. faire un pari Je parie que tu n'es pas capable de sauter si haut.
2. engager de l'argent sur un concurrent, un cheval de course parier sur un cheval
3. être sûr de qqch Je parie qu'il est là.

parier

[paʀje] vt → to bet
Tu dis que Marie viendra ; moi je parie que non. → You say Marie is going to come: I bet she won't.