parisien, ienne

PARISIEN, IENNE

(pa-ri-ziin, ziè-n') s. m. et f.
Habitant de Paris.
On est bien tiède aujourd'hui à Paris sur l'intérêt public ; on va à l'Opéra Comique le jour qu'on brûle le chevalier de la Barre, et qu'on coupe la tête à Lalli ; ah ! Parisiens, Parisiens, vous ne savez que danser autour des cadavres de vos frères [VOLT., Lett. Chabanon, 7 août 1769]
Adj. Les matines parisiennes, le massacre de la Saint-Barthélemy qui commença au milieu de la nuit.
S. m. Sur mer, Parisien se dit d'un matelot espiègle mais fainéant.
S. f. La Parisienne, se dit d'une chanson composée par C. Delavigne pour célébrer la révolution de 1830. Nom, autrefois, d'une ligne d'omnibus à Paris.
Parisienne ou cotte, nom donné par les ouvriers à un pantalon de grosse toile bleue qu'ils passent par dessus leur pantalon ordinaire pour le garantir pendant le travail.