parlerie

PARLERIE

(par-le-rie) s. f.
Terme familier. Babil fatigant.
De tous deux l'éloquence extrême, En ce siècle où l'on parle tant, Eût rendu leur nom éclatant En matière de parlerie [SCARR., Virg. VIII]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Deus mots de ma parlerie [, Poés. franç. mss. av. 1300, t. II, p. 822, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Francisque Taverna, ambassadeur du duc de Milan, homme très fameux en science de parlerie [MONT., I, 38]
    Ils ont voulu tirer gloire des caquets et de la parlerie, jusques à y employer les lettres privées escriptes à leurs amis [ID., I, 287]

ÉTYMOLOGIE

  • Parler ; prov. parlaria ; espagn. parleria.

parlerie

PARLERIE. s. f. Babil. Une grande parlerie. Une parlerie continuelle. Il est familier et peu usité.

parlerie


PARLERIE, s. fém. PARLEUR, EûSE, s. m. et f. PARLOIR, s. m. [2e e muet au 1er, lon. au 3e: parleri-e, leur, leû-ze, loar.] Parlerie. Babil. Il est du style familier, et se prend en mauvaise part: une grande parlerie; une parlerie continuelle. Parleur, qui parle beaucoup. "C' est un grand parleur, une grande parleûse; ou absolument, un parleur, une parleûse.
   REM. Bouhours remarque fort à propôs, que quand on dit grand parleur, on entend quelqu'un qui, habituellement, parle trop et souvent mal-à-propôs. Quand un homme parle bien, on ne dit pas qu'il est grand parleur, quoiqu'il parle beaucoup. Et quand il n'est pas question d'une habitude, mais d'une seule fois qu'on parle, il ne faut pas se servir de grand parleur. "Ne soyez pas grands parleurs dans vos prières. Nouveau Test. de Mons. Il falait dire; ne parlez pas beaucoup dans vos prières. Rem. Nouv. = Parleûse, tout seul, se prend aussi en mauvaise part. "Il falloit prendre garde que, sous prétexte de catéchisme, elles (les veuves et Diaconesses) ne fissent les savantes et les spirituelles... qu'elles ne fussent parleûses et dissipées. FLEURI, Moeurs des Chrét.
   PARLOIR, lieu destiné, dans les Monastères, pour parler aux persones de dehors. Il se dit sur-tout des Monastères de filles. "Elle est tout le jour au parloir.
   Rem. Les Anglais apèlent parloir, ce que nous apelons salon de compagnie; et des Traducteurs de livres anglais emploient ce mot dans cette exception.

parlerie

*PARLERIE, à la fin. Dans cette exception. Lisez. acception.

Traductions

parlerie

parleria