parodié, ée

PARODIÉ, ÉE

(pa-ro-di-é, ée) part. passé de parodier
Une scène du Cid parodiée par Furetière.
Je ne prétends pas qu'il ne puisse y avoir de l'invention et du sel dans le choix des circonstances qu'on substitue à celles de l'ouvrage parodié [LAMOTTE, Disc. à l'occasion de la trag. d'Inès, p. 508]