paroir

PAROIR

(pa-roir) s. m.
Marteau pour parer le dedans d'une futaille. Instrument dont le maréchal ferrant se sert pour parer le pied des chevaux. Lame pour gratter les pièces à étamer. Outil pour parer les moules à bouton. Chevalet où sont étendues les peaux qu'on veut parer.

ÉTYMOLOGIE

  • Parer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PAROIR. Ajoutez :
    Outil de sabotier.
    Une fois le sabot évidé et dégrossi à la rouette, le perceur en ébarbe les bords, puis le passe à un troisième ouvrier chargé de lui donner la dernière façon à l'aide du paroir, qui est une sorte de couteau tranchant fixé par une boucle à un banc solide [A. THEURIET, Rev. des Deux-Mondes, 1er oct. 1874, p. 577]

paroir

Paroir, Apparere, Adonc le jour parut bel et clair, Apparuit.

Traductions